MENU

0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
Rédaction : Emmanuelle Martin - Mise à jour : 21 février 2019 à 15h27

Qu'est-ce que la grille AGGIR ?

La grille AGGIR (Autonomie, Gérontologie, Groupes Iso-Ressources) set un outil national permettant d’estimer la perte d’autonomie et ouvre droit à des aides financières spécifiques. Pour compenser une perte d’autonomie et être soutenu dans les actes essentiels de la vie quotidienne, les personnes âgées de plus de 60 ans peuvent notamment faire la demande d’une allocation spécifique : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Pour bénéficier de cette prestation et en déterminer le montant, il est nécessaire de faire évaluer son niveau d’autonomie par une équipe médico-sociale du Conseil départemental. Animée par un infirmier, un médecin ou un travailleur social, cette équipe réalise une évaluation à domicile du senior afin d’estimer son degré de dépendance.

Comment définir son niveau de dépendance ?

La grille AGGIR mesure la capacité de la personne âgée à accomplir certains actes de la vie quotidienne dans le but d’évaluer son niveau de dépendance.

L’outil permet d’évaluer deux grands types d’activités :

 

Les activités « discriminantes » 

L’ensemble des critères suivants portant sur les activités corporelles et mentales, permet de déterminer la valeur du GIR utilisé pour définir le degré d’autonomie :

  • Toilette : Se laver seul,
  • Habillage : Se vêtir et se dévêtir,
  • Alimentation : Se servir et s’alimenter,
  • Élimination : Continence urinaire et fécale,
  • Transferts : Passer de la position couchée à la position assise ou levée et inversement,
  • Mobilité : Se déplacer à l’intérieur et à l’extérieur du lieu de vie,
  • Cohérence : Communiquer et agir de façon sensée,
  • Orientation : Se repérer dans l’espace et le temps,
  • Communication à distance : Être capable d’utiliser un téléphone, un système d’alarme, une sonnette.

 

Les activités « illustratives » 

Considéré comme des activités domestiques et sociales, les variables suivantes permettent de définir le plan d’aide de la personne en perte d’autonomie : 

  • Préparer les repas et conserver les aliments,
  • Faire le ménage et entretenir son lieu de vie,
  • Gérer ses affaires, son budget et ses biens, effectuer des démarches administratives, savoir utiliser l’argent et connaître la valeur des choses,
  • Acheter volontairement des biens (en direct ou par correspondance),
  • Utiliser un moyen de transport individuel ou collectif,
  • Suivre un traitement médical (ordonnance),
  • Pratiquer une activité de loisir (sport, culture, passe-temps…).

À quoi sert la grille AGGIR ?

L’évaluation des activités déterminantes permet de classifier la personne dans l’un des six groupes appelés iso-ressources, correspondant à six degrés de perte d’autonomie, le niveau le plus fort de dépendance étant le GIR 1 et le niveau d’une personne autonome étant défini en tant que GIR 6.

L’appréciation des activités illustratives apporte des informations complémentaires quant à la situation générale de la personne.

Le résultat ainsi obtenu indique si le demandeur est bien éligible à l’APA (il faut pour cela relever des GIR 1 à 4) et permet de déterminer le niveau d’assistance requis pour les actes quotidiens. La grille AGGIR est intégrée à l’ensemble des éléments d’évaluation servant de base au protocole d’aide personnalisé dans le cadre de l’APA.

En fonction du degré de perte d’autonomie du bénéficiaire déterminé par la grille AGGIR, il est également possible de prétendre à différentes aides financières pour le maintien à domicile ou soutenir l’autonomie de la personne. Qu’il s’agisse de faire appel à une auxiliaire de vie, d’installer un système de téléassistance ou encore d’adapter le logement (installation d’une chaise monte-escalier, remplacement d’une baignoire par une douche senior…), plusieurs dispositifs permettent d’accompagner les personnes âgées dépendantes.

Bon à savoir : La grille AGGIR est également utile aux personnes résidant en maison de retraite. L’APA permet en outre de financer une partie des frais d’hébergement en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

 

Télécharger la grille AGGIR en pdf

Lecture de la grille AGGIR : le classement en GIR

En fonction de la faculté de la personne âgée à réaliser certaines actions ou gestes ou de la vie courante, la grille AGGIR permet de définir le niveau de dépendance en fonction d’un GIR : Groupe Iso-Ressource. 

Voici la définition de chaque GIR, classés de 1 à 6, permettant d’indiquer le degré d’autonomie du senior :

 

Groupe GIR Niveau d’autonomie Droit à l’APA
GIR 1 Personne immobilisée présentant un état mental ou physiologique gravement altéré et qui nécessite une prise en charge totale. Nécessite une présence continue. Oui
GIR 2

Personne immobilisée, dont les fonctions mentales ne sont pas altérées mais dont l’état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante.

Personne dont les fonctions mentales sont altérées, mais capable de se déplacer  et qui nécessite une surveillance permanente.

Oui
GIR 3 Personne ayant conservé ses facultés mentales, partiellement son autonomie locomotrice, mais qui a besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’une aide pour l’hygiène et les soins corporels. Oui
GIR 4 Personne qui s’assume chez elle mais pas en extérieur, et nécessite une assistance pour se lever, les repas, la toilette et l’habillage. Oui
GIR 5 Personne ayant seulement besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage. Non
GIR 6 Personne autonome pour les actes essentiels de la vie courante. Non

Bon à savoir : La personne âgée relevant des GIR 5 ou 6 non éligible à l’APA, peut toutefois demander la mise en place d’une aide ménagère auprès de sa caisse de retraite.

Suivez-nous :-)