0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Santé & Vie pratique

Métiers du grand âge : le Gouvernement lance une campagne de recrutement

Rédaction : Carole Carries - Mise à jour : 17 septembre 2021 à 10h09
campagne de recrutement métiers de l’âge

Avec comme objectif le recrutement de 350 000 professionnels d’ici 2025, le Gouvernement lance du 6 au 27 septembre, une grande campagne de communication « Métiers du grand âge : et si c’était fait pour vous ? »
L’objectif ? Relancer et valoriser la diversité des métiers dans le secteur du soin aux personnes âgées et susciter des vocations vers ces carrières.

 

Redonner de l’attractivité aux métiers du grand âge

15 millions, c’est le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans que compte actuellement la France. D’ici 2030, les projections tablent sur un chiffre de 20 millions de seniors. Face à cette explosion démographique, la nécessité de recruter des professionnels de l’âge compétents pour accompagner les individus en perte d'autonomie, en EPHAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) comme à domicile, apparaît essentielle. Le secteur, en pleine croissance, peine pourtant à recruter. Conditions de travail difficiles, salaires peu attractifs, manque de formations, turn-over, mauvaise presse des maisons de retraite… autant de raisons qui expliquent le désintérêt des candidats vis-à-vis de ces métiers. Et la crise sanitaire de la covid-19 a exacerbé le mouvement…

Afin de mettre en lumière ces professions auprès des 15-49 ans en recherche d’une formation, d’un emploi ou d’une reconversion, le Gouvernement a lancé une grande campagne de communication. L’objectif est de renouveler l’image de ces métiers et de faire naître des vocations afin de recruter d’ici 2025, 350 000 nouveaux professionnels. En parallèle, la ministre déléguée chargée de l'Autonomie souligne les actions menées par les pouvoirs publics pour développer les formations, améliorer les conditions travail et revaloriser les salaires.

Depuis début septembre, et pour trois semaines, sur les réseaux sociaux et plusieurs plateformes, deux films, mettant en avant les qualités essentielles pour travailler auprès de nos aînés sont diffusés. Partenaires de cette campagne, les ARS (Agences Régionales de Santé), la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), les missions locales ou encore Pôle emploi présentent les différentes professions du secteur grâce à différents outils de communication.

 

Quels métiers sont concernés ?

Souvent méconnue et dévalorisée, la filière santé grand âge offre pourtant de nombreuses opportunités d’emploi et de carrière. Qu’il s’agisse du secteur des soins, de l’animation, de l’accompagnement, de l’hébergement ou encore de la restauration, il existe toute une palette de métiers dédiés à la prise en charge des personnes âgées.

  • Le métier d’infirmier : Ce professionnel de santé a pour mission d’effectuer les soins permettant d’améliorer, de maintenir ou de restaurer la santé d’une personne malade.
  • Le métier d’aide-soignant : Il s'agit d'assurer l’hygiène et le confort des patients afin de veiller au bien-être des personnes âgées.
  • Le métier d’ergothérapeute : Professionnel de santé travaillant en cabinet libéral ou en structure médico-sociale, l’ergothérapeute aide à rééduquer et réadapter les personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap.
  • Le métier d’animateur : En s’appuyant sur la pratique d’activités culturelles et créatives, ce professionnel contribue à soutenir l’autonomie, la socialisation mais aussi l’épanouissement des personnes âgées.
  • Le métier d’AVS (Auxiliaire de vie Sociale) : Acteur du maintien à domicile, l’AVS aide à préserver l’autonomie et la vie sociale des personnes âgées vivant à domicile.
  • Le métier d’AMP (Aide médico-psychologique) : Ce professionnel médico-social accompagne les personnes dépendantes au quotidien et aide à lutter contre leur isolement.
  • Le métier d’AES (Accompagnant Éducatif et Social) : Grâce à des missions d’accompagnement social, ce professionnel aide les personnes dépendantes ou malades à effectuer les activités de la vie courante.
  • Le métier d’agent de service : En charge de l’entretien des locaux et du service des repas en établissement, ce professionnel contribue au confort des résident et au respect de conditions d’hygiène optimum.
  • Le métier de cuisinier : Il prépare des repas adaptées aux besoins et aux régimes alimentaires des personne âgée.

Environ 85 % des Français déclarent souhaiter vieillir à leur domicile. Un chiffre stable au fil du temps dans les différentes études. Les métiers du grand âge vont encore être amenés à évoluer dans les prochaines années. Il reste à souhaiter que cette campagne de sensibilisation permettent de lever des stéréotypes, et redore l’image de ce secteur, essentiel pour la cohésion sociale et prometteur en terme de création d’emplois.

Suivez-nous :-)