MENU

09 72 38 55 33 Service & appel gratuits

A A A
Santé & Vie pratique

Coronavirus, un virus à risque pour les personnes âgées

Rédaction : Sylviane Lamant - Mise à jour : 02 mars 2020 à 15h47
Coronavirus

Avec 130 cas diagnostiqués à ce jour et deux décès, la France a désormais atteint le stade 2 de l’épidémie de coronavirus. Véritable pandémie, le Covid-19 a infecté près de 90 000 personnes dans une cinquantaine de pays et entrainé plus de 3 000 morts. L'analyse des données montre que, tout comme dans les cas de grippe hivernale, les personnes les plus à risques sont les seniors. Il est donc impératif de protéger les personnes âgées. Quels sont les réflexes à adopter et les mesures à mettre en place pour y parvenir ?

 

Les seniors, des sujets plus vulnérables au virus

Baptisé Covid-19 par les scientifiques, le coronavirus appartient à une famille de virus à l'origine de maladies chez l'Homme allant de la forme légère, dans 80 % des cas, à des pathologies plus graves entraînant détresse respiratoire aigüe et sévère insuffisance rénale. Le diagnostic s’établit sur la base d'un prélèvement sanguin.

Ce virus, dont la source de contamination serait animale et qui se transmet entre humains, est apparu en Chine dans la ville de Wuhan en décembre 2019 puis s'est peu à peu répandu à travers le monde. N'épargnant aucun continent, 58 pays sont touchés avec plus de 90 000 cas dont 87 % en Chine et 3048 décès. En Europe, notre voisin italien est particulièrement concerné avec 1694 cas. En France, sur les 130 cas confirmés, deux personnes respectivement âgées de 80 et 60 ans, sont décédées.

Il n'existe à l’heure actuelle ni vaccin ni traitement contre le coronavirus dont l’issue peut se révéler fatale. Les statistiques sont parlantes : comme pour la grippe, les personnes âgées présentent le plus fort risque de développer les formes sévères de la maladie en raison de leurs moindres défenses immunitaires. Ainsi, le taux de mortalité des personnes âgées de plus de 80 ans est plus élevé que dans les autres tranches d'âge, 14,8 % contre 2,3 % en moyenne, et atteint 8 % pour les seniors âgés de 70 à 79 ans. La prévention de nos aînés doit donc être une source de préoccupation majeure pour tous.

 

Précautions à prendre et recommandations des autorités de santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a diffusé une série de recommandations afin de se protéger soi-même ainsi que son entourage dans le but de ralentir la progression de l’épidémie. Les autorités de santé insistent sur la pratique de bons gestes considérés comme des « gestes barrières » à adopter :

  • Se laver les mains régulièrement, au moyen d'un gel antibactérien si possible, car le virus se transmet notamment par les mains,
  • Tousser ou éternuer dans son coude (la transmission se fait aussi par ce biais),
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • Porter un masque quand on est malade (il n’est pas nécessaire de porter un masque si l'on n'est pas malade ou si l'on n'a pas voyagé dans une zone touchée par le virus).

Pour les personnes vivant ou revenant de zones à risque (Chine et Italie notamment), des précautions particulières sont à prendre en plus pendant 14 jours suivant le retour :

  • Surveiller sa température deux fois par jour,
  • Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…),
  • Porter un masque chirurgical en présence d'autres personnes,
  • Eviter tout contact avec des personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…),
  • Éviter toute sortie non indispensable.

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires), il faut contacter le 15 (Samu) en faisant état de ces symptômes (et d'un séjour récent dans une zone à risques le cas échéant) et surtout ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences afin d'éviter toute potentielle transmission du virus.

Un numéro vert est mis à disposition 24h/24, 7j/7 par le ministère pour répondre aux questions sur le coronavirus : 0800 130 000.

 

Les EHPAD en première ligne contre le coronavirus

Un guide a également été publié par le ministère à destination des établissements de santé et établissements médico-sociaux. Réunis au Ministère, l'ensemble de leurs représentants ont reçu des consignes : la première est d'éviter l'introduction du virus dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), en y refusant d’une part l'entrée à toute personne revenant des zones à risques (Chine, Corée du Sud, Italie, et Iran) ou ayant été en contact avec un voyageur revenu de ces zones.

D’autre part, depuis dimanche, les visiteurs réguliers doivent quant à eux se plier à plusieurs mesures de prévention. Leurs entrées et sorties sont enregistrées sur un registre et leur température frontale est prise avant de visiter leur proche. Ils sont par ailleurs tenus de se laver les mains avec un gel hydroalcoolique et d’éviter toute embrassade ou contact physique avec les personnes âgées. Les horaires de visites ont été restreints et il est également déconseillé d’emmener les seniors hébergés à l’extérieur de la structure.

La seconde mesure sera d'éviter la propagation du virus au sein de l'établissement en assurant le confinement et la prise en charge par le 15 de tout résident qui serait contaminé. Ainsi, en leur qualité d'établissements susceptibles de recevoir un tel patient jusqu’à son transfert par le SAMU-Centre 15 vers l’un des établissements habilités pour le Covid-19, les EHPAD et autres structures doivent se préparer en termes de procédures (information), de locaux (zone d’isolement) comme de matériel (équipements adaptés pour les personnels).

En première ligne auprès des nombreuses personnes âgées qu'ils accueillent, bénéficiant d'une expérience éprouvée en la matière, rappelons qu’ils le font chaque année contre la grippe, les EHPAD sont mobilisés pour protéger les seniors du mieux possible contre ce nouveau risque.

Suivez-nous :-)