0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé
icon book Santé & Vie pratique

ANCV Seniors en vacances : une aide pour les séjours des retraités

Rédaction : Jade Marrot - Mise à jour : 25 juillet 2023 à 16h21

Temps de lecture estimé à : moins d'une minute

ANCV Seniors en vacances

Afin de faire profiter les seniors de vacances à moindre coût, l’ANCV (Agence Nationale pour les Chèques-Vacances) a lancé en 2007 son programme « Seniors en vacances » en partenariat avec des villages vacances, des résidences et des hôtels partout en France et en Europe.

Dédiée aux personnes âgées et à leur aidant, ce programme propose des séjours tout compris à tarifs fixes en groupe afin de favoriser les échanges, de rompre l’isolement et de créer des liens intergénérationnels.

 

Des offres de séjour spécifiques aux seniors

 

Des tarifs préférentiels pour les retraités

Le programme « Seniors en vacances » de l’ANCV s’adresse aux plus de 60 ans (ou 55 ans en cas de handicap) et à leurs aidants. Ce dispositif permet aux retraités de bénéficier de tarifs préférentiels sur de nombreux séjours en France et en Europe (Espagne, Grèce et Italie).

Seniors en vacances propose 2 formules en fonction des ressources du senior :

  • Un voyage de 5 jours au prix fixe de 369 € par personne ou un voyage de 8 jours au prix fixe de 442 € par personne peu importe la destination,
  • Pour les seniors bénéficiant de l’aide supplémentaire ANCV, les 5 jours sont au prix de 369 € par personne avec un complément de 161 € par personne soit un séjour de 208 €. Les 8 jours sont quant à eux à 442 € par personne avec une aide de 194 € soit un séjour à 248 € par personne.

 

Une aide complémentaire pour les seniors modestes

Valable une fois par an et par personne, l’aide complémentaire de l’ANCV est attribuée sous conditions de ressources en fonction du revenu net imposable du senior et du nombre de parts dans le foyer fiscal.

Nombre de parts fiscales Personne seule Couple marié ou pacsé
1 15 175 € -
1,5 20 288 € -
2 25 400 € 28 637 €
2,5 30 513 €  33 749 €

Bon à savoir : Pour connaître les plafonds de ressources des retraités de la Fonction publique territoriale, d’État ou hospitalière permettant de prétendre au programme, il est nécessaire de se rapprocher des services de son administration.

 

Des dispositifs adaptés aux seniors et aux PMR

Près de 200 destinations sont proposées par l’ANCV à la mer, à la campagne ou à la montagne.

Ces séjours comprennent :

  • Un séjour en chambre double (avec possibilité de chambre particulière moyennant supplément),
  • Une prise en charge en pension complète,
  • Différentes activités proposées tout au long du séjour,
  • Une journée d’excursion au moins au cours du séjour,
  • Des animations en soirée,
  • Le transfert depuis la gare ou l’aéroport vers la destination de séjour.

Chacun de ces séjours est pensé par l’ANCV pour assurer des vacances agréables et sécurisées aux seniors. Disponible sur le site de l’ANCV, le catalogue des destinations présente chaque destination avec ses équipements et ses dispositifs adaptés aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite) et aux déficients visuels et auditifs.

Des informations complémentaires tels que l’aéroport ou la gare la plus proche, si le séjour est intergénérationnel ou encore la distance depuis le centre-ville sont précisés.

Chaque lieu de vacances se trouve à proximité d’un centre médical et propose des chambres accessibles aux personnes en situation de handicap. Les seniors ont également la possibilité d’être accompagnés par leur aidant afin de leur offrir un moment de répit.

 

Qui peut bénéficier de l’offre Seniors en vacances ?

Pour être éligible au programme Seniors en vacances , il faut nécessairement être retraité ou sans activité professionnelle de plus de 60 ans (ou 55 ans pour les personnes en situation de handicap) et résider en France.

Toutes les personnes rattachées au foyer fiscal du bénéficiaire peuvent elles aussi profiter de l’offre ainsi que les enfants handicapés du senior même si ces derniers ne sont plus rattachés au foyer fiscal.

 

Comment s’inscrire à un séjour ?

En se rendant sur le site de l’ANCV, il est possible de se renseigner sur les différentes destinations proposées (Bretagne, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Corse…) et de présélectionner le séjour en fonction de la région.

Une fois la destination et le lieu de résidence choisis, il suffit de télécharger le formulaire d’inscription de l’ANCV, de le remplir et de l’envoyer par courrier accompagné de plusieurs pièces :

  • Une photocopie de pièce d’identité,
  • Le dernier avis d’imposition,
  • Un justificatif de perte d’autonomie ou de handicap. Selon les cas, il peut s’agir de sa carte d’invalidité, d’une notification AAH, d’une attestation d’invalidité ou de perte d’autonomie (attestation APA pour les GIR 1 à 4 grille AGGIR et de la caisse de retraite pour les GIR 5 à 6).

    Une fois le dossier étudié, l’ANCV confirme ou non l’éligibilité et envoie un numéro de dossier permettant de suivre la demande. Après acceptation du dossier, le senior doit confirmer sa réservation auprès de l’hôtelier.

     

Les caisses de retraite partenaires du programme « Seniors en vacances »

Certaines caisses de retraite et complémentaires sont partenaires du programme « Senior en vacances » et peuvent également proposer une aide à leurs allocataires. Parmi les caisses de retraites partenaires figurent la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) et les Carsat, la MSA (Mutualité Sociale Agricole) ou encore la complémentaire du secteur privé AGIRC-ARRCO.

Ce partenariat permet aux bénéficiaires d’être informés sur les des offres de l’ANCV, d’être prioritaire sur les demandes de séjour ou encore d’être accompagné dans les démarches.

Néanmoins, il est tout à fait possible d’être éligible à Seniors en vacances même si le senior n’est pas affilié à ces caisses de retraite partenaires. Toutes les démarches peuvent en effet être réalisées auprès de l’ANCV.

 

Les autres aides des caisses de retraite

 

L’association nationale de villages vacances de la MSA

La MSA propose également des séjours à prix réduits dans 5 de ses villages AVMA (Association de Vacances de la Mutualité Agricole) situés à Moelan-sur-Mer (29), Le Croisic (44), Noirmoutier (85), Cauterets (65) et Mittelwihr (68). Les personnes de plus de 50 ans, en activité ou retraités et adhérents à la MSA ou non sont éligibles à cette offre.

 

L’aide de l’IRCANTEC

Complémentaire retraite des agents non titulaires de l’Etat et des collectivités, l’IRCANTEC propose une aide spécifique afin de participer à certains frais de vacances (location, transport, loisirs…).

Pour bénéficier de cette offre, il est nécessaire de totaliser un minimum de 900 points pour une retraite personnelle et 450 pour une réversion, d’avoir cotiser 10 ans au moins auprès de la caisse et de justifier de ressources annuelles inférieures à 15 895 € pour une personne seule et à 25 351 € pour un couple.

Cette aide de l’IRCANTEC est accordée un fois tous les deux ans et peut financer jusqu’à 90 % des frais du séjour.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.8/5 - (146 avis)

Actualités sur le même thème

Interview : Une association engagée pour les seniors LGBTI+ ou vivant avec le VIH

L'ASI : L’allocation supplémentaire d’invalidité de catégorie 2

Interview : La Rochelle, des cours d’informatique au service des seniors

Comprendre la taxe lapin : une sanction pour les RDV médicaux non honorés

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior