0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé
icon book Logements spécialisés

Entrée de la Caisse des dépôts au capital d'Orpea

Rédaction : Jade Marrot - Mise à jour : 02 février 2023 à 16h50

Temps de lecture estimé à : moins d'une minute

Entrée de la caisse des dépôts au capital d'Orpea

Suite aux révélations de mauvaise gestion des EHPAD Orpea, la Caisse des dépôts et consignations devient actionnaire majoritaire du groupe endetté à hauteur de 10 milliards d’euros.

 

Orpea : Retour sur un scandale

Le scandale des EHPAD Orpea a été dévoilé le 24 janvier 2022 suite à la parution des Fossoyeurs, révélation sur le système qui maltraite nos aînés de Victor Castanet.

L’ouvrage recense de très nombreux témoignages, échanges et déclarations sur les conditions de vie au sein des EHPAD du groupe, et met en lumière de graves négligences et mauvais traitements envers les résidents.

2 semaines après le scandale, l’entreprise Orpea a subi une nette chute en bourse avec une baisse de 50 % de sa valeur, passant de 90 € à 30 €. Depuis plus d’un an, une double enquête administrative et financière a été ouverte.

 

La reprise en main par la Caisse des Dépôts

Aujourd’hui, le groupe privé gérant des maisons de retraites est en pleine débâcle financière. Le 2 février 2023, la valeur de l’action chutait à moins de 5 €.

Afin de sauver le groupe de la faillite, le bras financier de l’Etat, la Caisse des Dépôts, va prendre le contrôle d’Orpea en restructurant entièrement le capital de la société.

Pour rappel, le groupe était endetté à hauteur de 9,57 milliards d’euros, il a donc fallu trouver des solutions afin de rééquilibrer les dettes.

De ce fait, un accord de principe a été passé entre la Caisse des Dépôts, accompagné de la CNP Assurances, de la MAIF et de la MACSF, appelé le « Groupement » et les créanciers du groupe national à savoir les assureurs et investisseurs, le SteerCo.

Ce plan prévoit une levée de fonds de 6 milliards d’euros régie par la CDD en supprimant le remboursement des créanciers de 3,8 milliards d’euros convertis en capital.

 

De nouvelles perspectives pour Orpea

De ce fait, et pour la première fois, la Caisse des Dépôts devient actionnaire principal d’une entreprise privée en détenant 50,2 % des actions. En contrepartie, les créanciers recevront uniquement 30 % du remboursement des dettes comptabilisées à 3,5 milliards d’euros.

En accord avec la nouvelle direction, la Caisse des dépôts et les mutuelles actionnaires souhaitent également remettre l'intérêt des résidents et des salariés au cœur de son fonctionnement en injectant 1,3 milliard d'euros supplémentaires au capital de la société.

Néanmoins, il n’est pas question de nationaliser le groupe. Le nouveau PDG, Laurent Guillot, a déclaré : « tolérance zéro sur les pratiques illégales et financières d’optimisation ». Il semblerait que de nouvelles perspectives se dessinent pour l’avenir du groupe Orpea.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.6/5 - (25 avis)

Actualités sur le même thème

Interview : Le Pari Solidaire Lyon fait cohabiter les générations !

Plan de lutte contre la maltraitance dans les établissements médico-sociaux

L’accueil des animaux de compagnie en EHPAD bientôt obligatoire ?

Des mesures pour faire face à la crise financière des EHPAD

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior