MENU

0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
Santé & Vie pratique

Les fêtes de fin d’année, un temps de partage entre générations

Rédaction : Giliane Groll - Mise à jour : 29 décembre 2020 à 08h30
Partager des activités avec ses petits-enfants

Les fêtes de fin d’année sont souvent un moment de retrouvailles privilégiées entre grands-parents et petits-enfants. Et malgré un contexte sanitaire difficile, interdisant embrassades et câlins, de nombreuses activités permettent de partager de beaux moments de complicité avec les plus jeunes.
Voici nos idées et suggestions pour occuper vos petits-enfants !

 

Des idées pratiques pour occuper ses petits-enfants pendant les fêtes

 

Dessiner tous ensemble

Qu’il s’agisse de vous ou de vos petits-enfants, le dessin possède de multiples bienfaits pour l'humeur et la santé. Permettant de développer l’imagination et d’exprimer ses émotions, cette activité créative aide également à stimuler la mémoire, la coordination ainsi que les capacités motrices mais permet aussi de se libérer du stress ambiant lié à cette période compliquée. Le dessin peut en effet aider à extérioriser ses émotions autrement, par l’intermédiaire des formes et des couleurs.

Outre ces bienfaits, il s’agit d’un véritable moment de complicité partagée. Pourquoi ne pas faire deviner à tour de rôle ce que l’autre a dessiné ! Toute la famille peut ainsi participer. Attention, on évite toutefois de partager les feutres et crayons pour des questions sanitaires.

 

Initier les plus jeunes à la cuisine

Bûche, gâteau roulé, biscuits de Noël, Stollen alsacien, construire une maison en pain d’épice, truffes… quel régal ! Outre le plaisir de partager un moment convivial, cuisiner avec ses petits-enfants se révèle une expérience enrichissante pour tous. Cela permet de faire découvrir des saveurs, d’enseigner la patience, de transmettre ses recettes de famille mais aussi de régaler les gourmands !

Et même lorsque l’on est séparé, il est possible de réaliser cette activité à distance grâce à une application permettant de se retrouver en visioconférence avec des applications type Skype, Zoom ou WhatsApp. Reste à suivre la recette de part et d’autre de l'écran et à déguster le résultat bien sûr !

 

Profiter du grand air

Si vous avez la chance de retrouver vos petits-enfants, prendre le temps d’une promenade est vivement recommandé. Qu’il s’agisse de digérer les repas de fêtes ou de prendre un bol d’air frais tous ensemble, la pratique d’une activité physique de plein air n’apporte que des avantages.

Ainsi, s’aérer dans la campagne, aller admirer les décorations de Noël en ville et, pour les plus chanceux, profiter de la neige pour aller faire de la luge ou un bonhomme de neige est profitable pour tous. Il est important de penser à bien s’équiper. Chausser de bonnes chaussures, sortir tête couverte et porter une paire de lunettes de soleil est recommandé.

 

Leur faire découvrir des classiques

Si les lieux de culture sont pour l’heure malheureusement toujours fermés, Il est possible de découvrir ou de redécouvrir des œuvres phares à la télévision, sur Internet, dans sa bibliothèque ou sa discothèque. Quel plaisir de lire ensemble des contes de Noël ou des histoires qui ont marqué notre enfance, de regarder des ballets comme Le Lac des Cygnes ou Casse-noisette, des dessins animés tels Fantasia ou L’étrange Noël de M. Jack ou encore des comédies musicales.

Réécouter tous ensemble Petit Papa Noël, Douce nuit ou les belles chansons de la regrettée Anne Sylvestre permet d'initier vos petits-enfants à l'esprit de Noël d'antan. L’idée est de partager avec les plus jeunes des œuvres qui vous ont ému ou enthousiasmé par le passé.

 

Des loisirs créatifs pour les fêtes

Quoi de mieux que de mettre la main à la pâte ? Pâte à sel, découpage, collage, assemblage… Faîtes participer les plus jeunes à l’animation et au décor de la maison. Habiller la table, offrir un petit cadeau, rapporter un souvenir, orner le sapin… Le but est de créer son propre chef-d’œuvre !

Tradition de fin d’année par excellence, écrire des cartes de vœux peut se révéler un excellent moyen de partager un moment privilégié avec vos petits-enfants. Vous pouvez par exemple écrire un joli texte et vos petits-enfants pourront illustrer la carte avec quelques mots et un dessin !

 

Jouer en famille !

Permettant d’apprendre les règles, de les mettre en pratique et de développer son raisonnement, les jeux de société sont une excellente distraction quel que soit son âge ! Le fait de gagner ou de perdre apprend également à gérer ses émotions. Cela aide la mémoire, la logique, la prise de risque à se développer ou à s’entretenir.

Jeux de carte, jeux de plateau, jeux de console ou encore jeux en ligne, en fonction de l’âge des enfants et de vos envies, trouvez l’activité ludique la plus adaptée.

 

Les inciter au partage

Pourquoi ne pas trier les jouets pour les offrir à des enfants plus démunis ? De nombreuses associations appellent ainsi chaque année à la générosité. C’est l’occasion d’expliquer que les fêtes de fin d’année sont aussi une période de partage et que tout le monde n’a pas la chance d’être gâté à Noël.

Ensemble, vous pouvez trier les jouets en bon état avec lesquels vos petits-enfants ne jouent plus et les déposer à des associations, à la mairie ou à une collecte de paroisse religieuse.

 

Apprendre des choses pratiques avec ses petits-enfants !

Les grands-parents, et parfois même les arrière-grands-parents, occupent une place très importante dans la vie des petits-enfants. La rupture du lien familial peut engendrer de lourdes conséquences, physiques et morales, tant pour les grands que pour les petits. Il est donc important de trouver des alternatives afin de lutter contre l’éloignement forcé.

Les petits-enfants aussi ont des choses à vous apprendre ! Pourquoi ne pas les laisser vous montrer comment fonctionnent les réseaux sociaux ou comment réaliser une visioconférence ? Ils sont très compétents avec l’utilisation d’un smartphone ou la navigation sur internet et ce, dès le plus jeune âge. Leurs connaissances informatiques peuvent vous permettre de rester plus facilement en contact avec eux, pendant le couvre-feu mais également après.

Suivez-nous :-)