MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Logements spécialisés

La MARPA-école, un modèle unique du « vivre ensemble » et du « bien vieillir »

Rédaction : Bernard Escudero - Mise à jour : 20 juin 2019 à 15h42
MARPA école, seniors et enfants ensembles

Le concept de MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées) a été développé par la MSA (Mutualité Sociale Agricole). Il s’agit de petites unités  non médicalisées d’une vingtaine de logements destinés à des personnes âgées autonomes qui bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un environnement convivial.  L’idée de réunir dans un même espace l’école élémentaire et les résidents d’une MARPA a fait son chemin il y a quelques années seulement, dans le but de favoriser la notion du « vivre ensemble ». Présentation de ce nouveau concept de MARPA-école.

 

Créer du lien intergénérationnel

La première MARPA-école a été créée en 2015 à Souvigny de Touraine, un petit village d’Indre-et-Loire de 380 habitants. Cet établissement intergénérationnel comprend une résidence pour personnes âgées de plus de 60 ans composée de 24 logements ainsi qu’une école communale accueillant une cinquantaine d’enfants âgés de 7 à 10 ans. L’objectif est avant tout de lutter contre l’isolement et la solitude des seniors tout en créant du lien social entre les personnes âgées et les enfants grâce notamment au partage de moments conviviaux.

Ce lien intergénérationnel s’appuyant sur la notion du « vivre ensemble » contribue indéniablement au bien vieillir… C’est ainsi que la gaîté des enfants de l’école, les activités partagées et surtout choisies, mais aussi les temps calmes du soir et des week-ends permettent de faire des heureux.

Levier de développement, le lien intergénérationnel favorise le contact, l’entente et la transmission de savoirs et de connaissances entre des personnes d’âges différents. Il est important de préserver ce lien car il renforce la cohésion sociale et enrichit les jeunes générations. C’est ainsi que de nombreuses villes mettent en place des projets intergénérationnels en favorisant la construction de structures spécialisées. Le milieu associatif s’est également saisi du sujet en proposant de nombreux programmes afin que jeunes gens et aînés se rencontrent pour échanger sur leurs habitudes et leurs modes de vie.

 

Le quotidien dans une MARPA-école

Composées d’une vingtaine de logements individuels, les MARPA-écoles accueillent des personnes âgées encore autonomes qui partagent de manière volontaire le quotidien des enfants des écoles maternelles et élémentaires attenantes dont l’entrée est indépendante  de celles des logements. Les élèves et personnes âgées partagent les activités de la vie courante, les temps de repas, de jeux mais aussi de loisirs comme le jardinage ou encore l’aide aux devoirs. Les baisses de moral, les jours de pluie et même les décès permettent également à chacun d’appréhender des moments de vie. Au contact des anciens, les enfants s’enrichissent et grandissent mieux. Les personnes âgées, quant à elles, rompent avec la solitude et retrouvent le goût du partage.

La disposition des locaux intérieurs et extérieurs d’une MARPA-école, comme la cour de récréation ou le préau, est agencée de manière à pouvoir assurer la tranquillité des personnes âgées à tout moment de la journée. Une salle polyvalente accueille un point informatique, une bibliothèque et des activités de groupe réunissant jeunes et anciens. Si les résidentes sont beaucoup plus nombreuses et tissent très vite des liens avec les écoliers, il n’en demeure pas moins que les résidents sont très vite adoptés par les jeunes comme grands-pères de substitution !

 

Un concept  intergénérationnel à développer

Plus de 4700 retraités ont déjà choisi de vivre en MARPA, chacun chez-soi, avec un espace de vie commune et la présence rassurante de professionnels de  santé. Le loyer s’élève de 1000 à 1400 euros par mois une fois les aides sociales, aides au logement et APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) déduites.

La majorité des MARPA proposent des actions de prévention collectives pour mieux vieillir mais également des activités intergénérationnelles avec des assistantes maternelles indépendantes et les écoles municipales. Ce nouveau concept génère un lien intergénérationnel fort et cela même si aujourd’hui 63 % des Français estiment que les relations intergénérationnelles sont moins fortes qu’il y a 20 ans, alors même que quelques 82 % déclarent participer à une activité de solidarité dite intergénérationnelle et que 79 % estiment que l’entraide constitue l’une de leurs motivations principales.

En outre et durant de longues années, l’intergénérationnel n’avait pour unique objectif que de valoriser le rôle social des anciens, alors que l’enjeu actuel, au vu de l’affaiblissement des liens entre générations, est de promouvoir cette notion intergénérationnelle dans l’ensemble des politiques publiques car elle touche à tous les domaines de la vie locale comme l’habitat, la culture, l’éducation ou encore l’insertion sociale.

C’est donc dans cette perspective que le concept de MARPA-école prend tout son sens, en s’intégrant parfaitement dans cette notion du « vivre ensemble » qui contribue incontestablement au bien vieillir. Un concept qui, à n’en pas douter, devrait se développer dans les années à venir.

Suivez-nous :-)