MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Santé & Vie pratique

La téléconsultation : quand la technologie améliore le quotidien

Rédaction : Marc Waller - Mise à jour : 03 octobre 2018 à 14h27
guide 2

Depuis le 15 septembre 2018, tout patient en France peut recourir à un service de consultation médicale à distance (ou téléconsultation). Cette nouvelle pratique de télémédecine, encadrée et remboursée par l’Assurance Maladie, ouvre de nouvelles perspectives dans la prise en charge et l’amélioration de la qualité de vie des seniors.

Pourquoi consulter à distance ?

Pour une simple question médicale, un conseil, un avis ou se faire expliquer les résultats d’un examen, il est souvent contraignant de prendre rendez-vous chez un médecin. La consultation médicale à distance permet de recevoir une réponse précise et rapide, sans avoir besoin de se déplacer.

Les plateformes de consultation médicale proposent un contact 24 heures/24 et 7 jours/7 avec des praticiens de médecine générale et des spécialistes, voire avec son médecin traitant s’il est équipé.

Alternative efficace à la consultation systématique, ce service permet de simplifier le suivi médical des personnes atteintes de maladies chroniques (notamment pour le renouvellement des prescriptions) et de contribuer à l’autonomie des personnes âgées, améliorant ainsi la qualité de vie au quotidien.

Comment s’opère la télémédecine ?

Le patient procède à une demande de consultation directement sur le site de téléconsultation, soit en créant un espace personnel, soit en utilisant un code fourni par sa mutuelle ou son assureur s’ils sont partenaires.

Il dialoguera ensuite avec le médecin : par écrit s’il s’agit d’une question simple, par téléphone ou par vidéo pour un diagnostic plus précis.

Il est donc nécessaire d’avoir un accès à internet, voire une webcam sur son ordinateur ou sa tablette.

À savoir : il existe dans les EHPAD des lieux dédiés à la téléconsultation.

Le praticien peut ordonner des examens complémentaires avant de poser un diagnostic ou renvoyer vers un spécialiste. La prescription du traitement se fait par ordonnance numérique (que le patient peut télécharger et imprimer).

La prise en charge est assurée par la Sécurité Sociale dans les mêmes conditions que pour une consultation en cabinet.

Comment être sûr(e) que le secret médical est bien respecté ?

Impératif de confidentialité oblige, les plateformes dédiées à la téléconsultation sont des opérateurs de santé agréés par le Ministère de la Santé. Tous les intervenants sont soumis au secret professionnel.

Les données personnelles de santé sont stockées chez un Hébergeur Agréé de Données de Santé (HADS).

Où m’adresser ?

Plusieurs plateformes agréées proposent un service de consultation médicale (ex : qare.fr, medecindirect.fr, zavamed.com, directodoc.fr, medicitus.com) ; beaucoup sont relayées par des applications mobiles.

À savoir : la plateforme de rendez-vous médical doctolib.fr intégrera la téléconsultation pour l’ensemble de ses 60 000 praticiens dès le mois de janvier 2019.

Rappel 

La consultation à distance ne vise pas à supprimer les consultations en cabinet, mais à compléter l’offre de soins. Par conséquent, il est indispensable d’avoir recours à une visite chez un médecin :

- pour tout symptôme (nouveau ou récurrent) nécessitant un examen clinique

- pour toute demande d’arrêt de travail ou de certificat médical.

 

 

Suivez-nous :-)