MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Habitat & Sécurité

L’ascenseur, un indispensable du maintien à domicile

Rédaction : L'équipe de rédaction - Mise à jour : 30 juillet 2019 à 10h45
Ascenseur senior

Qu’il soit collectif ou privatif, l’ascenseur s’inscrit dans les choix prioritaires du « bien vieillir à domicile », l’un des paris de notre communauté nationale. Les pouvoirs publics et la Fédération des ascenseurs partagent un même constat, comme le déclare son président, Guillaume Fournier Favre : « Que l’ascenseur, ainsi que le monte-escalier ou l’élévateur soient ainsi plébiscités montre à quel point le maintien à domicile et le confort au quotidien sont une préoccupation forte pour les Français. Une prise de conscience collective s'opère sur la nécessaire adaptation de l’habitat aux enjeux nouveaux de la société comme le vieillissement de la population, l’hospitalisation à domicile, la croissance verticale, la densification urbaine… »

 

Immeubles, habitats individuels, une réponse pour toutes les configurations

Une enquête IPSOS de 2019, réalisée à l’initiative de la Fédération des ascenseurs, met en exergue cet équipement qui se révèle prioritaire pour les usagers, en particulier pour ceux d’entre eux qui sont fragilisés par l’âge ou le handicap. Indispensable soutien à l’autonomie et à la mobilité, l’ascenseur est en effet devenu un incontournable du bien-vivre.

 

Le maintien à domicile, un enjeu de société

L’allongement de la durée de vie n’est plus à démontrer, la collectivité doit y faire face. Avec une part de seniors croissante dans la population française, les enjeux de la dépendance et du maintien à domicile deviennent stratégiques. Une large majorité de personnes âgées –85 %– souhaite vieillir chez elles, entourées de leurs souvenirs et habitudes. Les réponses pour continuer à vivre chez soi sont multiples avec leur lot d’atouts, de contraintes et de perspectives. Une chose est sûre, pour rester autonome, la mobilité constitue un facteur essentiel.

 

Des chiffres pour un constat

Pour adapter leur logement au maintien à domicile, les Français mettent l’utilité de trois équipements en avant :

  • L’ascenseur recueille 33 % des suffrages,
  • La salle de bain adaptée : 28 %,
  • Le monte-escalier ou l’élévateur : 26 %.

On note également que 87 % des personnes interrogées jugent importante voire essentielle l’installation d’un ascenseur dans les immeubles de deux à quatre étages. C’est par ailleurs un critère que 58 % des français retiennent pour louer ou acheter un logement. Les futures constructions devront y souscrire avec le support des pouvoirs publics. C’est en sens, qu’à partir du 1er octobre 2019, la loi Elan, prévoit l’obligation d’équiper d’un ascenseur les bâtiments collectifs d’au moins trois étages.

Les demandes en matière de confort et de services high-tech ne sont pas en reste avec 34 % des sondés qui souhaitent un dispositif de commande vocale ainsi qu’un strapontin dans les cages d’ascenseur. 36 % sont demandeurs d’un affichage sur écran de l’actualité et 41 % aimeraient bénéficier d’une ambiance musicale.

 

Servir le mieux-vivre et le bien-vieillir

Indispensable dans les parties communes des logements collectifs de plusieurs étages, l’ascenseur privatif fait également des émules chez les particuliers qui souhaitent trouver des solutions autres que le monte-escalier ou la plateforme élévatrice. Confortable, accessible, discrète et personnalisable, cette solution offrant ergonomie et gain de place séduit toujours plus de seniors.

Suivez-nous :-)