MENU

09 72 38 55 33 Service & appel gratuits

A A A
Santé & Vie pratique

Les bienfaits du jardinage pour les seniors

Rédaction : Sophie Dolleans - Mise à jour : 19 mars 2020 à 08h48
Jardinage seniors

Que l’on se trouve en ville ou à la campagne, dans un jardin, sur un balcon ou même en intérieur, jardiner est une excellente manière de pratiquer une activité physique en profitant des beaux jours. Recommandé pour les seniors, le jardinage, source de bien-être, permet d’appréhender la nature tout en mobilisant ses capacités motrices et cognitives.

 

Le jardinage, des bienfaits à tout point de vue

Douce et stimulante, le jardinage est une activité particulièrement adaptée aux personnes âgées. Entretenir ses plantes, son jardin, agit, de facto, sur la santé physique et améliore les capacités de résistance et d’endurance : creuser, s’accroupir, biner, autant d’actions qui développent tonus musculaire et agilité et stimulent l’activité motrice. Or, l'exercice physique est hautement recommandé pour bien vieillir. En corollaire, jardiner peut prévenir certaines pathologies (maladies cardiovasculaires, ostéoporose...). À ces bienfaits physiques, sont également attribués de nombreux bénéfices sur le moral des aînés. Souvent synonyme de calme et de sérénité, le jardinage participe à la réduction du stress et de l’anxiété. Activité idéale pour se ressourcer et prendre le soleil, elle est aussi extrêmement valorisante lorsque le jardin commence à évoluer grâce aux soins et à l’entretien apportés. Quelle satisfaction de manger ses propres légumes, de contempler son jardin fleuri ainsi que le travail réalisé ! Cela développe chez les jardiniers un sentiment d’accomplissement et de savoir-faire qui peut se partager avec famille et voisins. Ainsi, cette activité favorise la confiance en soi tout en étant un remède idéal contre la dépression.

Jardiner permet également de stimuler les capacités cognitives des personnes âgées. Les tâches sont variées (plantation, arrosage, désherbage…), stimulantes intellectuellement et aident à aiguiser les sens. Lorsque le senior sème, plante, organise les plantations, arrose, sélectionne ses plantes et ses légumes, il stimule sa mémoire et sa capacité à s’organiser. La vue est mobilisée par les couleurs des parterres fleuris, le toucher par le travail de la terre, l’odorat, par le parfum des fleurs et le goût, bien entendu, éveillé par la dégustation des produits récoltés. Ainsi, même lorsque la personne âgée présente une perte d’autonomie, l’inciter à profiter ou à pratiquer une activité dans le jardin est recommandé. Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ont saisi les bienfaits du jardinage. Favorisant les interactions et l’éveil des sens, de nombreux jardins thérapeutiques se développent au sein des structures médicalisées ces dernières années. Plébiscités pour apaiser les troubles des malades d’Alzheimer, ils permettent à tous les résidents de conserver un lien avec l’extérieur tout en favorisant le travail d’équipe avec un jardin à entretenir tous ensemble.

Cependant, afin d’éviter les blessures ou les accidents, il est important de s’équiper et d’adopter de bons usages.

 

Quelques conseils pour jardiner lorsqu’on est senior

Avant de se lancer dans l’entretien de son jardin, plusieurs précautions sont à prendre, notamment lorsque l’on est âgé. Il est avant tout essentiel de tenir compte de ses capacités physiques et ne pas aller au-delà de ses limites. Inutile de s’épuiser. Réelle activité physique, le jardinage nécessite d’ailleurs une préparation en conséquence. Il est ainsi recommandé de s’échauffer et de s’étirer avant chaque session de jardinage mais aussi de bien s’hydrater au cours de la séance. Au printemps et en été, il est primordial d’appliquer une protection solaire et de porter un chapeau lorsqu’une activité en extérieur est programmée. On évitera également de travailler aux heures les plus chaudes de la journée et de rester immobile plus de 20 minutes. Trouver une position confortable pour jardiner est également important pour ménager son dos.

Afin que l’activité soit synonyme de plaisir et pour limiter les efforts physiques, les espaces doivent être adaptés en fonction des capacités des personnes et des possibilités du jardin. La création de jardinières surélevées évitant d’avoir à se baisser est une solution idéale pour les seniors. Il devient même possible de s’asseoir pour jardiner en tout confort. Pour les plus fragiles, le jardinage doit, dans la mesure du possible, se faire sur des parcelles ou des zones ombragées. Se munir de gants adaptés et utiliser des outils légers et ergonomiques permet de prévenir les blessures. Enfin, on préférera planter, de préférence, des végétaux résistants et faciles à entretenir afin de préserver ses forces.

Suivez-nous :-)