0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Logements spécialisés

Visite en EHPAD : état des lieux et restrictions sanitaires

Rédaction : Annie Lamballe - Mise à jour : 22 mars 2022 à 10h52
4.8 (12) - Temps de lecture estimé à : 3 minutes
Visite en EHPAD et mesures sanitaires

Si l'assouplissement des mesures sanitaires constitue un soulagement pour de nombreux Français, la vigilance reste de mise dans les établissements médico-sociaux, en particulier dans les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour personnes Âgées Dépendantes).

 

L’assouplissement des mesures sanitaires

Malgré une reprise de l'épidémie par le « BA.2 », sous-variant d'Omicron, le Gouvernement a décidé d'alléger la majorité des restrictions à partir du 14 mars.

Ainsi, le port du masque en intérieur et la présentation du pass vaccinal ne sont plus obligatoires dans la plupart des lieux publics. Le masque reste cependant obligatoire dans plusieurs lieux et notamment dans les transports collectifs (métro, tramway, bus, train, avion). Écoles, commerces et entreprises sont, quant à elles, libres de l'imposer ou non à leurs salariés. Il est toutefois fortement recommandé en intérieur, et pendant 7 jours, aux personnes positives, aux cas contacts à risque ainsi qu’aux personnes symptomatiques.

En revanche, les mesures sanitaires demeurent strictes dans les établissements hospitaliers, et notamment pour les EHPAD, résidences autonomie et maisons de repos, afin de protéger les personnes les plus fragiles. Pour entrer dans un établissement, tout visiteur devra présenter son pass vaccinal, ou, à défaut, un pass sanitaire avec un test de dépistage datant de moins de 24 heures ou un certificat de rétablissement (test PCR ou antigénique datant de plus de 11 jours et de moins de 6 mois). Quant aux soignants, ils continuent à se voir imposer le pass vaccinal, avec un schéma vaccinal complet.

 

Maintien de la vigilance en EHPAD

La population âgée a payé un lourd tribut à l'épidémie, avec de nombreux décès dans les EHPAD. Les trois quarts de ces établissements ont affiché au moins 1 résident atteint par le Covid, et 1 établissement sur 5 a déploré une situation critique, avec le décès d'au moins 10 résidents (ou de 10 % des résidents). Sur l'ensemble des personnes hébergées en structure médico-sociale, le bilan global affiche un pourcentage de 38 % de contamination et de 5 % de décès.

Les conséquences des confinements, dans un contexte anxiogène, ont également été particulièrement délétères. Isolées dans leur chambre, sans contact avec les autres résidents ni avec leurs familles, nombre de personnes hébergées ont vu leur état de santé se dégrader. Pathologies physiques, manifestations d'angoisse, symptômes dépressifs, voire syndromes de glissement, se sont multipliés.

Les résidents des EHPAD peuvent désormais, et depuis mars 2021, recevoir des visites dans leur chambre ou dans les espaces collectifs. Ceci dit, comme dans tout établissement hospitalier ou médico-social, l'accès des visiteurs est conditionné à la présentation d'un pass sanitaire. Les sorties extérieures des résidents sont autorisées, sans constituer un frein à leur participation aux animations. De même, les repas collectifs, tant avec les résidents qu'avec les proches, ne font plus l'objet de limitations. Ces mesures de gestion sanitaire pourront cependant être renforcées, en fonction de la situation sanitaire nationale et sur le territoire de l'établissement, et selon les préconisations de l'ARS.

Rappelons également que la 4e dose de vaccin est accessible aux plus de 80 ans et aux personnes immunodéprimées. Tous les résidents d'EHPAD, soit environ 500 000 personnes, se verront donc proposer au sein de leur établissement une 2e dose de rappel Pfizer ou Moderna, et ce, même s'ils sont âgés de moins de 80 ans. Parallèlement à cette mesure, fortement recommandée, des dépistages préventifs réguliers sont préconisés.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.8/5 - (12 avis)

Suivez-nous :-)