0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Emmanuelle Martin - Mise à jour : 09 avril 2019 à 13h27

Pourquoi s'inscrire en maison de retraite ?

S’il s’agit parfois d’un choix destiné à faciliter son quotidien, décider d’aller vivre en maison de retraite se révèle plus souvent une nécessité.

Lorsqu’une perte d’autonomie ou l’altération de l’état de santé d’une personne âgée ne permettent plus de la maintenir à domicile, il devient nécessaire de la placer dans une structure d’hébergement senior. L’objectif est de lui apporter des soins ainsi qu’une assistance adaptés à sa situation et à ses besoins.

Selon le type d’établissement choisi, les démarches pour s’inscrire diffèrent. Retrouvez les conditions d’inscription en fonction de la structure d’accueil.

Entrer en résidence pour personne âgée autonome

La résidence services senior et la résidence autonomie 

Dans ce cas, l’inscription se fait directement auprès de l’établissement souhaité. Les documents demandés sont ceux justifiant l’identité et la situation patrimoniale.

 

La maison d’accueil rural des personnes âgées (MARPA)

Pour s’inscrire, il est nécessaire de se renseigner auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la commune d’accueil. Le contrat de séjour est quant à lui signé directement avec la structure. Un certificat médical est généralement demandé en appui de l’inscription.

Comment s'inscrire en EHPAD ?

L’entrée en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) est subordonnée à l’acceptation d’un dossier d’admission déposée par le senior ou par son représentant légal.

Ce dossier doit comporter le formulaire Cerfa 14732 dument rempli. Ce document comprend : 

  • Un volet administratif : Un questionnaire à remplir sur la situation familiale,  les revenus et le quotidien du demandeur. Documents à joindre : copie de la carte d’identité et du livret de famille, copie de la carte Vitale, attestation d’affiliation à l’Assurance Maladie, dernier avis d’imposition, relevé des pensions de retraite.
  • Un volet médical : Un questionnaire de santé à faire remplir par le médecin traitant pour déterminer la prise en charge médicale la plus adaptée. Ce questionnaire est à faire valider par le médecin coordonnateur de l’EHPAD.

La validation du dossier est soumise à une visite de pré admission afin de vérifier le consentement de la personne âgée à admettre.

Lorsque le dossier est accepté, un contrat de séjour est signé entre l’EHPAD et le nouveau résident. Ce dernier permet de définir les conditions d’accueil, les spécificités de la prise en charge médicale et les modalités de paiement.

Bon à savoir : La démarche peut être réalisée en ligne sur ce site > https://trajectoire.sante-ra.fr/GrandAge/Pages/Public/Accueil.aspx

Les unités de soins spécifiques

Structures dédiées aux personnes âgées nécessitant une surveillance médicale continue, le placement en unité de soins spécifiques intervient généralement après une hospitalisation ou un accueil dans un service de soins de suite et de réadaptation (SSR) mais aussi en cas d’altération de l’état de santé d’un senior hébergé en EHPAD ou résidant à domicile. 

 

Les Unités de Soins de Longue Durée (USLD)

L’accueil des patients se fait sur prescription médicale. Le patient est invité à remplir un dossier complet (comportant un volet administratif et un volet médical) et à fournir les justificatifs de ses revenus (pensions et dernier avis d’imposition).

 

Les Unités d’Hébergement Renforcé (UHR)

L’admission en UHR s’inscrit dans le cadre du plan de vie et de soins de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et toujours en concertation avec le patient, sa famille et son médecin traitant.

Des critères précis sont requis pour être admis dans ce type d’unité :

  • Souffrir de la maladie d’Alzheimer ou troubles neuro-végétatifs apparentés,
  • Être en mesure de se déplacer seul,
  • Présenter des troubles sévères du comportement,
  • Ne pas être atteint d’un syndrome confusionnel,
  • Accepter cette prise en charge.

Bon à savoir : Quelle que soit la structure choisie, il est essentiel au préalable de prendre le temps de visiter l’établissement et de rencontrer l’équipe soignante.

Quels sont les organismes à prévenir ?

Comme tout déménagement, il est nécessaire d’informer les administrations publiques de son changement d’adresse, et plus particulièrement :

  • Le centre des impôts,
  • La Caisse Primaire d’Assurance Maladie,
  • La Caisse d’Allocations Familiales.

Bon à savoir : Il est possible d’effectuer l’ensemble de ces déclaration en un seul temps sur un même site > https://psl.service-public.fr/mademarche/JeChangeDeCoordonnees/demarche.

Suivez-nous :-)