MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Rédaction : Emmanuelle Martin - Mise à jour : 09 avril 2019 à 13h26

Les résidences pour personnes âgées autonomes

Ces établissements sont conçus pour les personnes âgées, dépendantes ou non, qui ne nécessitent pas de suivi médical particulier :

  • La résidence services senior et la résidence autonomie : alternatives au maintien à domicile, ces résidences spécialement conçues pour les seniors proposent le confort d’une prise en charge logistique (services de pressing, livraison de repas, etc.) sans les contraintes de la vie en collectivité.

La résidence autonomie propose des petits logements (studio ou deux-pièces) uniquement en location ; la résidence services senior offrira des prestations plus luxueuses (salle de sport, piscine etc.), des logements plus spacieux et la possibilité d’en être propriétaire.

  • La maison d’accueil rural des personnes âgées (MARPA) : instaurée en zone rurale pour éviter le déracinement des seniors, la MARPA combine logements privatifs, offre de services et animations collectives (préparation des repas, visites, etc.). Non médicalisée, et d’une capacité d’accueil plus réduite qu’un EHPAD, elle permet au résident de rester dans un lieu familier ou au citadin de choisir une vie à la campagne.

Le saviez-vous ? Il est possible de tester une MARPA en hébergement temporaire.

Les résidences médicalisées (EHPAD)

L’hébergement en EHPAD s’adresse aux personnes âgées en situation de dépendance. Les logements sont assurés en chambre (simple ou double) et les résidents bénéficient d’une prise en charge totale : restauration, suivi médical et psychologique, ateliers thérapeutiques, activités de loisirs.

Certains EHPAD comportent des unités spécialisées (malades d’Alzheimer, accompagnement en fin de vie) et la plupart travaillent en collaboration avec les centres hospitaliers locaux.

Les unités de soins spécifiques

Rattachées aux établissements gériatriques hospitaliers ou privés, ces unités s’adressent à un public âgé, dépendant et nécessitant une prise en charge médicale très importante :

  • Les unités de soins de longue durée (USLD) accueillent des patients nécessitant une surveillance médicale renforcée et constante (à la suite d’une hospitalisation ou d’une altération de l’état de santé). L’admission se fait sur prescription du médecin traitant et sur dossier.
  • Les unités d’hébergement renforcé (UHR) sont intégrées à un EHPAD ou à une USLD : elles accueillent spécifiquement les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

Le saviez-vous ? L’admission en UHR n’est pas définitive : en fonction de l’évolution de l’état du patient, celui-ci sera redirigé vers un EHPAD ou une USLD.

Une solution hors structure : la famille d’accueil

Cette formule permet à une famille d’accueillir chez elle, contre rémunération, une ou deux personnes âgées peu ou non dépendantes. Ce système d’accueil est encadré légalement (enquête préalable des services sociaux et agrément obligatoire du Conseil Départemental) et le séjour déterminé dans le temps. Le senior bénéficie ainsi de la chaleur et de l’attention d’un foyer familial.

Suivez-nous :-)