MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Rédaction : Emmanuelle Martin - Mise à jour : 09 avril 2019 à 13h27

Les résidences services senior

Ces structures proposent des logements adaptés aux seniors, assortis de services « à la carte » pour faciliter le quotidien. Trois composantes en déterminent le prix :

le loyer (en général aligné sur le marché) ;

les charges locatives (eau, chauffage, entretien, conciergerie) ;

les services individualisés (ex : pressing, ménage, livraison de repas).

Selon la localité, les enseignes et les services proposés, le montant mensuel de la location court de 550€ à 2000€ pour une personne seule et de 1200 à 2500€ pour un couple.

Les MARPA

Situés en zone rurale, ces établissements sont un intermédiaire entre la résidence autonomie et l’EHPAD. Généralement gérées ou dépendantes d’un Centre Communal d’Action Sociale, ces petites structures sont à but non lucratif et proposent donc des tarifs inférieurs aux prix des résidences senior. Le coût mensuel du logement varie selon la situation géographique : selon les régions et selon que les repas soient inclus ou non, il faudra compter entre 500€ et 1 500€/mois pour un hébergement en MARPA (le réseau MARPA, qui recense l’ensemble des maisons d’accueil rural par département, s’engage sur des logements à partir de 900€/mois).

Les résidences médicalisées (EHPAD)

Le tarif d’un EHPAD est fonction de trois variables :

– le coût de l’hébergement (prestation hôtelière, gestion administrative, blanchisserie, animations proposées par l’établissement) : à la charge du résident, il peut donner lieu à l’attribution d’allocations logement (APL, ALS, Aide Sociale à l’Hébergement) ;

– les coûts liés à la situation de dépendance (ou « tarif dépendance », qui sert d’assiette au calcul de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie) ;

– les soins de santé (prestations médicales et paramédicales) sont directement pris en charge par l’Assurance maladie.

Bon à savoir : Il conviendra de se faire préciser, avant la signature du contrat de séjour en EHPAD, les prestations comprises dans le forfait journalier (susceptibles d’être couvertes par les aides) et celles facturées en plus (produits de toilette, télévision et accès internet, sorties, soins esthétiques).

Les tarifs des EHPAD sont publiés chaque année, et varient considérablement selon le département de l’établissement. Ils s’échelonnent globalement de 40€ à 120€/mois pour une chambre individuelle et de 45€ à plus de 100€/mois pour une chambre double, auquel il faudra ajouter le tarif dépendance et les soins de santé. Globalement, il faudra prévoir un budget moyen de 2200€/mois pour un hébergement en EHPAD.

L’annuaire des EHPAD (https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/resultats-annuaire?service=hebergement) permet, en fonction de localité choisie, de visualiser rapidement les différents tarifs des établissements de votre département.

Une actualité à suivre ? Dans le cadre de la réflexion menée par le gouvernement sur le Grand Âge et l’Autonomie, une mesure visant à la dégressivité des tarifs des EHPAD en fonction des revenus du résident est actuellement à l’étude.

Voir le rapport Libault 

Les unités de soins spécialisées

Les unités de soins longue durée (USLD), destinées aux personnes âgées nécessitant une surveillance médicale accrue, ainsi que les unités d’hébergement renforcé (UHR), pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles neuro-végétatifs, sont tarifées sur le modèle des EHPAD, en prenant en compte le coût de l’hébergement, celui de la dépendance et des soins de santé.

L’hébergement en famille d’accueil

Ce service est très encadré, et la rémunération de la famille accueillante est fixée par décret.

A cette somme s’ajoute une indemnité de loyer et d’entretien, fixée dès le départ par le contrat conclu entre les deux parties.

Suivez-nous :-)