0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
4.9 (51)
Sommaire Sommaire

Qu’est-ce que l’aide à la toilette pour une personne âgée ?

Accompagnement destiné à prodiguer des soins d’hygiène et de bien-être aux personnes âgées en perte d’autonomie ou en situation de handicap, l’aide à la toilette permet de soutenir le maintien à domicile.

Être propre et bien coiffé, sentir bon, être bien habillé sont autant de facteurs qui contribuent à la bonne santé et au confort d’un senior. Qu’il s’agisse d’assurer une toilette complète ou, plus simplement, d’assister un aîné dans certains gestes spécifiques, le service doit être réalisé avec respect et prévenance, car il touche à l’intimité et à la dignité de la personne prise en charge.

Assurée par une auxiliaire de vie ou un professionnel de santé, la réalisation d’une toilette nécessite une formation spécifique.

Quels sont les différents types d'aide à la toilette selon le niveau de dépendance ?

En fonction du degré de dépendance de la personne âgée, les soins et les gestes à dispenser sont différents. Il peut s’agir d’apporter une simple assistance ponctuelle au senior pour effectuer certains actes d’hygiène (se couper les ongles, se laver le dos…) mais aussi d’assurer une toilette complète et quotidienne à un individu grabataire alité.

Prenant en compte les pathologies et troubles de mobilité du patient, le service peut être assuré dans la salle de bain comme dans la chambre à coucher.

La toilette d’une personne âgée en perte d’autonomie légère

Destiné aux seniors encore valides, ce type d’assistance vise à sécuriser la personne âgée (notamment dans la prévention des chutes) mais aussi à la stimuler, en l’incitant à effectuer seule certains actes et en l’accompagnant dans les gestes difficiles (pose des bas de contention par exemple).

Il s’agit ici avant tout d’assurer une surveillance ainsi qu’un accompagnement bienveillant.

La toilette d’une personne âgée peu autonome

Pour les personnes présentant des problèmes de motricité ou en début de démence, l’accompagnement à la toilette peut être assuré dans la baignoire ou dans la douche lorsque le logement est adapté (présence d’un siège de douche et d’une barre de maintien, baignoire remplacée par une douche sécurisée) ou, le cas échéant, au lavabo.

Dans ce cas, l’auxiliaire de vie apporte une aide active au senior.

La toilette au lit pour une personne dépendante

Dédiée aux PMR (personnes à mobilité réduite), la toilette au lit ou nursing vise à assurer les soins d’hygiène corporelle d’un individu alité. Le professionnel veille également à la bonne santé du senior (surveillance cutanée, prévention des escarres) et remplace les changes des personnes incontinentes (couches).

Généralement effectué en lit médicalisé, ce type de toilette nécessite des gestes techniques afin de prévenir la douleur.

Devis aide à la toilette

Devis aide à la toilette

Comparer
  • Devis gratuit
  • Sans engagement
  • Réponse sous 24h

Comment se déroule l'aide à la toilette à domicile ?

Généralement assurée le matin, la toilette permet de délivrer des soins à domicile afin de maintenir la propreté d’une personne dans le respect de son rythme de vie et de son intimité.

Véritable facteur de bien-être physique, le service englobe le déshabillage, la toilette et l’habillage ainsi que certains soins spécifiques comme le nursing, le massage des points de pression (pour prévenir les escarres) ou encore la mise en beauté.

 

Quel ordre pour laver les différentes parties du corps ?

Afin de respecter les règles d’hygiène élémentaires, la toilette à domicile doit être assurée dans un certain ordre. Dans un premier temps, il est nécessaire que le soignant se lave les mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique. Le lavage de la personne âgée est ensuite réalisé « du plus propre au plus sale ». Il convient donc d’effectuer les soins des parties supérieures du corps, avant de se livrer au nettoyage des parties inférieures.

Il est par ailleurs essentiel de sécher la personne sans frotter, en la tamponnant doucement avec une serviette de bain.

 

La toilette du haut du corps

Destinée à laver le visage, le cou, le torse et le dos ainsi que les bras et mains, la toilette du haut du corps doit être assurée avec un gant spécifique avant séchage avec une serviette dédiée. Ces parties du corps étant considérées comme les plus propres, elles sont nettoyées en priorité.

Il est également important de laver régulièrement les cheveux du senior, d’assurer les soins de présentation (rasage, coiffage) ainsi que les soins plus spécifiques (hydratation, nettoyage des yeux et des oreilles, entretien des lunettes et appareils auditifs).

 

La toilette du bas du corps

Consistant à nettoyer les jambes, les pieds ainsi que les parties génitales et la région anale, la toilette du bas doit être effectuée avec un gant différent. Il est essentiel d’assurer la toilette intime en allant des organes génitaux vers l’anus afin de prévenir toute contamination.

On veillera également à bien sécher les zones de plis afin d’éviter la macération et les mycoses ainsi qu’à couper les ongles des pieds lorsque cela s’avère nécessaire.

 

Les soins buccodentaires

Soins spécifiques primordiaux pour maintenir la santé du senior et sa bonne alimentation, les soins buccodentaires englobent le brossage des dents, l’hygiène des gencives et de la bouche ainsi que l’entretien des prothèses ou appareils dentaires.

 

Quelle est la durée de la toilette à domicile ?

Le temps nécessaire pour une toilette senior varie en fonction du niveau d’autonomie du sujet. Toutefois, la durée moyenne d’une toilette au lit par un infirmier est estimée à 30 minutes.

Cette demi-heure prend en compte le déshabillage, la toilette et l’habillage de la personne âgée.

 

Quel est le matériel nécessaire à l’aide à toilette ?

Qu’il s’agisse d’une simple assistance dans la salle de bain afin de maintenir la sécurité de la personne âgée, d’un accompagnement dans la douche ou la baignoire pour une toilette au fauteuil ou d’un nursing pour personne dépendante, l’équipement utilisé est similaire.

  • Deux gants de toilette (un gant pour la toilette des parties intimes et un gant pour le reste du corps),
  • Deux serviettes de bain (une pour le haut du corps, une pour le bas),
  • Un savon hypoallergénique ou un pain dermatologique et un shampoing doux,
  • Une brosse à dent souple et du dentifrice, un abaisse langue,
  • Une brosse à cheveux et/ou un peigne, un rasoir à main ou électrique, un coupe-ongle,
  • De la crème hydratante, de la mousse à raser et de l’après-rasage,
  • Des cotons tige, du sérum physiologique et des compresses,
  • Une cuvette pour la toilette au lit,
  • Un bassin urinaire, un change neuf pour les personnes incontinentes,
  • Des gants à usage unique si nécessaire pour certains soins.

Il est par ailleurs important de veiller à disposer de draps et de vêtements propres.

Quel type de personnel pour assurer l'aide à la toilette d'une personne âgée ?

Différents types de professionnels du secteur médicosocial sont habilités à assurer une aide à la toilette à une personne âgée. Requérant une formation spécifique, le service implique des connaissances médicales et exige des savoir-faire techniques.

Les intervenants sont en effet amenés à manipuler une personne invalide, possiblement atteinte de pathologies liées à l’âge, et doivent agir avec précaution tout en respectant la dignité et l’intimité du senior.

Généralement assurés par un professionnel de santé –il peut s’agir d’aides-soignantes, d’infirmières libérales ou encore d’un infirmier en soins généraux diplômé d’État (IDE)–, l’aide à la toilette peut également être réalisée par des auxiliaires de vie formées et expérimentées.

Quel est le tarif de l'aide à la toilette ?

Le tarif de l’aide à la toilette est susceptible de varier en fonction du niveau d’autonomie et du type de professionnel (soignant ou auxiliaire de vie) qui assure les soins.

Taux horaire brut minimum
hors aides
20 €
Taux horaire brut maximum
hors aides
26 €

Quelle prise en charge pour l'aide à la toilette ?

Plusieurs aides financières contribuent à soutenir la sécurité et la qualité de vie à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie. Afin de faire le point sur les dispositifs auxquels vous êtes éligible, n’hésitez pas à contacter votre CCAS.

 

Le crédit d’impôt

Comme tous les services à la personne permettant de favoriser le maintien à domicile, l’aide à la toilette bénéficie d’un crédit d’impôt de 50 % dans la limite de 12 000 € par an majoré de 1 500 € par personne.

 

L’APA

Destinée aux personnes présentant un niveau de dépendance compris entre le GIR 1 et 4 de la grille AGGIR, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) permet de prendre en charge l’aide à la toilette d’une personne en perte d’autonomie. Cette aide est versée par le département.

 

La PCH

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) permet de financer l’aide à l’autonomie des personnes handicapées. La demande doit être adressée à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

 

Les aides des caisses de retraite

Les personnes âgées en perte d’autonomie non éligibles à l’APA (GIR 5 et 6) peuvent obtenir des subventions de leur caisse de retraite (CNAV, MSA…) afin de financer de l’aide à domicile.

Également versée par les caisses de retraite, l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) offre une prise en charge ponctuelle aux retraités nécessitant une assistance suite à une sortie d’hospitalisation. Cette subvention offre de financer des services à la personne (aide à l’autonomie, portage de repas, garde de nuit, ménage à domicile et/ou une téléassistance dans la limite de 1 800 € sur une période 3 mois maximum).

 

La Sécurité sociale et les complémentaires santé

Lorsqu’il s’agit de soins prescrits, ces derniers sont pris en charge par l’Assurance maladie ainsi que votre mutuelle.

Échanger avec un conseillé

Échanger avec un conseillé

Être rappelé
  • Service gratuit
  • Rappel sous 48h
  • de 8h30 à 19h30

Les différents services de l'aide à l'autonomie

Ce contenu vous a-t-il été utile ?

4.9/5 - (51 avis)

Retour à Aide à domicile
Suivez-nous :-)