0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Aide à domicile

La PCH ouverte au handicap mental et psychique

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 09 mai 2022 à 14h08
4.5 (17) - Temps de lecture estimé à : 2 minutes
PCH et handicap mental

Un décret paru le 20 avril 2022 ouvre l’accès à la PCH (prestation de compensation du handicap) aux personnes souffrant d’une déficience mentale ou cognitive.

 

La PCH : une prestation pour soutenir l’autonomie des personnes handicapées

Versée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), la PCH est une allocation destinée à soutenir l’autonomie des personnes handicapées. Cette prestation permet de financer différents types d’aides (aide humaine, aides techniques, adaptation du logement, aide à la mobilité, aide animalière…).

Attribuée aux individus rencontrant des difficultés importantes, grave ou absolue pour effectuer les gestes essentiels du quotidien (toilette, mobilité, communication, habillage…), la PCH était jusqu’alors exclue aux personnes porteuses d’une déficience cognitive ou mentale.

Grâce au décret paru le 20 avril dernier, l’aide humaine des personnes atteintes d’un handicap mental pourra prochainement être financée par la PCH.

 

De l’aide humaine pour les personnes en situation de handicap mental

L’aide humaine octroyée par la PCH permet aux personnes handicapées de financer les services d’une auxiliaire de vie : aide à l'autonomie, aide à la toilette, aide au ménage, aide administrative, aide pour se déplacer dans les transports…

Jusqu’alors exclues du dispositif, les personnes présentant une déficience cognitive, psychique, mentale ou des troubles du neurodéveloppement pourront y prétendre à partir du 1 er janvier 2023 sous réserve de rencontrer une difficulté pour réaliser les tâches essentielles de la vie quotidienne.

Autre avancée, les personnes sourdes et aveugles n’auront plus l’obligation de décider quel handicap déclarer en priorité (surdité ou cécité). Afin de faciliter l'accès à l'aide humaine, le handicap « surdicécité » reconnaissant cette double déficience a été adopté par le même décret.

Rappelons que la PCH a également bénéficié d’une augmentation de ses plafonds et de ses durées d’attribution au 1er janvier 2022.
Les personnes handicapées et les associations qui les représentent attendent désormais des avancées sur le déconjugalisation de l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés)

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.5/5 - (17 avis)

Suivez-nous :-)