0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Santé & Vie pratique

PCH : Attribution rallongée et plafonds rehaussés

Rédaction : Arthur de Camaret - Mise à jour : 17 février 2022 à 15h53
4.6 (22) - Temps de lecture estimé à : 2 minutes
les avancées 2022 pour la PCH

Aide financière destinée à compenser la perte d’autonomie des personnes handicapées, la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) bénéficie depuis janvier 2022 de plusieurs avancées.

 

Une attribution plus longue de la PCH

Depuis le 1er janvier, les bénéficiaires de la PCH bénéficient d’une prolongation des durées d’attribution de cette subvention. Répartie en 5 pôles de dépenses différents pour compenser la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap : aide humaine, aide technique, aide à l’aménagement du logement et au transport, aides spécifiques ou exceptionnelles et aide animalière, la PCH était auparavant attribuée pour 3, 5 ou 10 ans en fonction du type d’aide sollicitée.

Dorénavant, la prestation est soumise à une réévaluation tous les 10 ans pour l’ensemble des champs d’actions couverts. On note par ailleurs que le versement de la PCH est désormais ouvert sans limitation de durée lorsque que le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement .

L’objectif est de simplifier les démarches des personnes handicapées tout en rationnalisant le nombre de demandes adressées à la MDPH (Maison Départementale pour les Personnes Handicapées). La PCH figure parmi les dernières prestations à ne pas bénéficier de l’option « à vie » déjà en places pour plusieurs aides sociales : CMI (carte mobilité inclusion), AAH (allocation adulte handicapé) ou encore la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé).

 

Des plafonds de dépenses augmentés

Si le montant de la PCH varie en fonction du degré de handicap et des ressources du demandeur, un arrêté du 29 octobre 2021 en a augmenté les plafonds.

Parmi les pôles de dépenses couverts par la PCH, le plafond pour les aides techniques augmente de manière conséquente, passant ainsi de 3 960 € pour une durée d'indemnisation de 3 ans à 13 200 € pour 10 ans.

Les frais de transport ou d’aménagement d'un véhicule voient leur plafond augmenter de 5 000 € à 10 000 € pour une indemnisation prolongée de 5 à 10 ans.

Les aides dîtes spécifiques ou exceptionnelles sont quant à elles relevées de 1 800 € sur 3 ans à 6 000 € sur 10 ans. 

Les aides animalières (type chien d’aveugle par exemple) ont aussi bénéficié d’une hausse significative tant sur le plafond que sur la durée d’indemnisation. Le plafond atteint en effet 6 000 € sur 10 ans contre 3 000 € sur 5 ans auparavant.

Concernant l’AHH, on note par ailleurs que le Gouvernement a mis en place un abattement forfaitaire de 5 000 € sur les revenus du conjoint ainsi qu’un abattement de 1 100 € pour chaque enfant à charge. Cela permet de faire profiter d’une augmentation de 110 € de plus par mois à plus de 120 000 couples aux ressources modestes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.6/5 - (22 avis)

Suivez-nous :-)