0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé

Temps de lecture estimé à : 3 minutes

Picto pédicure podologue 250 px
  • Profil : Professionnel de santé

  • Public : Tout public

  • Spécialité : Pied

  • Organisme de rattachement : Praticien libéral ou salarié d'un établissement de santé

Podologue, pédicure : Définition et différences

Le pédicure et le podologue sont des professionnels paramédicaux dédiés à la santé des pieds. Pour exercer cette activité, les praticiens doivent suivre 3 ans de formation et obtenir le diplôme d’État (DE) associé.

Fréquentes chez la personne âgée, les affections podales ont plusieurs causes. Cela peut être lié au dessèchement de la peau, à une déformation du pied (hallus valgus), une mauvaise circulation sanguine, une maladie chronique (diabète), un rhumatisme (arthrose) ou encore un alitement prolongé (escarre).

Les soins de pédicurie sont orientés vers les soins courants et le traitement des pathologies de la peau et des ongles des pieds. Il s’agit notamment de couper les ongles, de traiter les cors, œil-de-perdrix, cals, durillons et autres ongles incarnés… 

La podologie est une discipline plus complète qui étudie le fonctionnement et la morphologie du pied ainsi que les pathologies cutanées et unguéales (ongles). Le podologue est également habilité à fabriquer des semelles orthopédiques et des orthèses. 

La pédicurie et la podologie sont deux professions complémentaires. C’est pourquoi un praticien cumule souvent les deux titres « podologue et pédicure » afin de proposer un service complet.

Le pédicure-podologue joue un rôle central dans la mobilité et la prévention des chutes des personnes âgées. Ce professionnel contribue à l’autonomie des individus fragiles et favorise donc le maintien à domicile des seniors.


Quels soins assure un pédicure-podologue ?

Le pédicure-podologue propose un bilan complet des pathologies du pied afin de soulager les douleurs et de corriger les mauvaises postures.

Pour cela, le praticien réalise plusieurs types de soins et d’interventions :

  • Soins de la peau et des ongles : durillon, verrue plantaire, ongle incarné, mycose…
  • Traitement et prévention des problèmes de pied liés à des maladies chroniques,
  • Fabrication sur-mesure d’orthèses plantaires et de semelles orthopédiques pour améliorer la marche et l’équilibre,
  • Rééducation du pied après une intervention chirurgicale ou un accident,
  • Rôle conseil dans le soin quotidien des pieds ainsi qu’un chaussage adapté.

Domicile, EHPAD, cabinet… où intervient le pédicure podologue ?

Le pédicure-podologue libéral reçoit ses patients en cabinet et peut également se déplacer au domicile du patient si ce dernier est dépendant.

Ce professionnel de santé peut également être salarié au sein d’une équipe hospitalière, en EHPAD, en maison de retraite ou en maison de repos.

Une consultation en podologie pédicurie se déroule en 5 étapes :

  • Diagnostic,
  • Projet thérapeutique avec le consentement de la personne et de sa famille,
  • Prescription de médicaments, crèmes, pansements, prothèses et orthèses,
  • Suivi du traitement,
  • Conseils.

Quel prix et remboursement pour une consultation chez un podologue ?

En 2023, le tarif d’une consultation chez un praticien de secteur 1 s’élève à 27 € dont 60 % sont pris en charge par la Sécurité sociale. Il est conseillé de souscrire à une mutuelle pour senior afin de financer le reste à charge ou les dépassements d’honoraires des professionnels de secteur 2. 

Sachez toutefois que sans prescription médicale, le remboursement de l’Assurance maladie est quasi nul (inférieur à 2 €).

Les personnes diabétiques de grade 2 ou 3 bénéficient quant à elles d’une prise en charge à 100 %. Ces remboursements sont toutefois limités à 4 ou 6 séances par an.

Les bénéficiaires du Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV) ou de l’ASPA peuvent également se faire rembourser ces soins à hauteur de 80 %. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.1/5 - (34 avis)

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior