MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Santé & Vie pratique

Canicule et personnes âgées, les bons gestes à adopter

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 24 juin 2019 à 08h25
S'hydrater pendant la canicule

Météo France annonce cette semaine une alerte à la canicule sur la majeure partie du territoire français. De plus en plus fréquent, ce phénomène climatique correspond au réchauffement de l’air sur un vaste territoire et peut générer sécheresse, pollution atmosphérique et entraîner de lourdes répercussions sur la santé des plus fragiles. Quels sont les réflexes à adopter pour supporter la chaleur et protéger les personnes vulnérables ?

 

La canicule, un phénomène de plus en plus fréquent

Une canicule correspond à une hausse conséquente des températures diurnes et nocturnes pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. Le thermomètre reste élevé de jour comme de nuit de façon constante épuisant l’organisme. Cette vague de chaleur peut avoir des conséquences désastreuses sur l’environnement mais aussi sur la santé des individus fragiles comme en août 2003, où un épisode de chaleur de quinze jours a entraîné le décès de plus de 19 000 personnes. Depuis trente ans, l’intensité et la récurrence de ce phénomène ne cesse d’augmenter. Il est nécessaire d’adopter de bonnes habitudes et certains réflexes afin de mieux supporter ces pics de chaleur estivale.

 

Les personnes âgées, une population vulnérable aux fortes températures

Avec un risque d’hyperthermie plus élevé que pour le reste de la population, les aînés et les nourrissons doivent être surveillés avec attention en période de chaleurs intenses. Fréquemment isolées et vulnérables sur le plan physiologique, les personnes âgées sont particulièrement exposées à la déshydratation. En effet, le ressenti de la chaleur ainsi que la sensation de soif ont tendance à diminuer lorsque l’on avance dans l’âge. Le mécanisme de transpiration permettant de réguler la température du corps se révèle également moins efficient chez les seniors. Les personnes non accompagnées au quotidien par une structure de soin ou un proche ne possèdent généralement pas les bons réflexes en cas de canicule. L’ensemble de ces facteurs contribue au risque de surmortalité de cette tranche de la population.

 

Prévention des risques, adopter les bons gestes pour protéger les plus fragiles

Afin de prévenir les accidents, il est essentiel d’adopter quelques bons réflexes et d’accompagner les personnes isolées. Alors, comment se protéger de la canicule ? En s’hydratant bien entendu. Boire 1,5 à 2 L d’eau chaque jour est indispensable. On peut également varier les boissons en buvant du thé, du café, des jus de fruit... Adapter son alimentation en favorisant la consommation de fruits, de légumes en particulier de crudités permet aussi de se réhydrater. Se rafraîchir en prenant régulièrement des bains ou des douches et privilégier le port de vêtements confectionnés dans un tissu léger est recommandé. Fermer les fenêtres et tirer les volets en journée permet de limiter l’entrée de la chaleur dans le logement. En cas de prise de médicaments avec effet diurétique, il est conseillé de consulter son médecin ou de demander conseil à son pharmacien afin d’adapter la prescription. Enfin, en fonction du budget de chacun, l’achat d’un ventilateur ou l’installation d’un système de climatisation permet de mieux supporter cet épisode de chaleur intense.

Suivez-nous :-)