0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Retraite & Patrimoine

Corriger les erreurs de sa pension de retraite en ligne

Rédaction : Carole Carries - Mise à jour : 02 avril 2021 à 09h46
corriger sa pension en ligne

Périodes non prises en compte, trimestres oubliés, points de retraite manquants, salaires mal renseignés… Plus de 12 % des dossiers comporteraient des irrégularités quant au calcul de la retraite selon la Cour des comptes, avec pour conséquence possible, une baisse de la pension. Face à cette hausse inquiétante d’erreurs, et afin d’en limiter le risque, la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) va proposer, d’ici le mois de juillet, un nouveau service de correction des informations sur la carrière, accessible aux moins de 55 ans. Explications sur ce nouveau service.

 

Des erreurs fréquentes sur le calcul des pensions

Dans un rapport publié le 19 mai 2020, la Cour des comptes dénonce un grand nombre d’erreurs dans le calcul des pensions de retraite. En 2019, plus d’une pension sur sept, voire une sur cinq dans certaines caisses de retraite, a comporté au moins une erreur avec incidence financière. Dans deux tiers des cas, le montant de l’erreur s’élève 554 € par an, majoritairement au détriment du retraité.

 

D’où viennent ces erreurs ?

Dans 60 % des cas, ces erreurs sont soit liées au calcul au moment de la constitution du dossier de retraite, soit une conséquence d’un relevé de carrière inexact ou incomplet.

Au fil d’une carrière, les caisses de retraite consignent, année après année, les informations transmises par les employeurs et les différents organismes (Pôle emploi, Assurance maladie...) afin de permettre le calcul des droits à la retraite. Si le principe est fiable, il n’est cependant pas exempt d’erreurs.

En cas de parcours irrégulier d’un salarié, il est de plus en plus fréquent de constater un oubli ou une mauvaise transmission d’informations de carrière (changement d’employeur en cours d’année, congé maternité, congé parental, période de chômage, années d’apprentissage ou travail à l’étranger...). Par ailleurs, les différences constatées, ne sont pas corrigées automatiquement par Pôle emploi ou les caisses retraite du régime général.

Aussi, afin de prévenir les erreurs, il est recommandé aux futurs retraités de vérifier en détail leur relevé individuel de situation (RIS) aux âges charnières (35, 45 et 55 ans) sur lequel tous les droits à la retraite déjà acquis sont annotés. Cela permet de pointer les erreurs et de les faire rectifier, le cas échéant.

 

La correction possible en ligne à partir de 55 ans

Aujourd’hui, les salariés du secteur privé peuvent s’adresser à leur caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco et demander une modification en cas d’erreur de calcul de points. Le même type de service va bientôt être proposé par la CNAV. Jusqu’à présent, si vous contactiez directement la caisse pour signaler une erreur ou un oubli sur votre relevé, votre demande n’était pas traitée. Il vous été demandé de rappeler à l’âge de 55 ans ou plus. À partir de juillet 2021, ce ne sera plus le cas.

D'ici cet été, la CNAV va mettre en place un nouvel outil accessible à tous, y compris aux moins de 55 ans. L’intérêt est de permettre à tous les travailleurs de corriger, eux-mêmes en ligne, les inexactitudes dans leur parcours professionnel. Si une information est manquante, il sera possible de l’indiquer directement sur l'application mobile « Mon compte retraite » ou sur le site internet info-retraite.fr. et de joindre les documents justifiant la demande de correction (feuilles de paie, certificats d'emploi, avis de paiement d'indemnités perçues en cas de maladie ou de chômage...).

Les objectifs requis sont de pouvoir renseigner au fur et à mesure les informations manquantes, signaler une erreur le plus tôt possible et également d’intéresser les plus jeunes aux questions de la retraite.

Suivez-nous :-)