MENU

09 72 38 55 33 Service & appel gratuits

A A A
Santé & Vie pratique

Le diabète chez les seniors, causes et traitement

Rédaction : Sophie Dolleans - Mise à jour : 16 mars 2020 à 15h22
Le diabète chez les seniors

En France, plus de 3 millions de personnes sont touchées par le diabète. Un quart des malades sont âgés de plus de 75 ans. Cette maladie peut engendrer des complications sévères, d’autres pathologies ainsi qu’une perte d’autonomie. Il est donc important d’en connaître les symptômes et, pour la prévenir, d’adopter une bonne hygiène de vie.

 

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique qui se manifeste par un taux élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie). Le type 1, insulino-dépendant, touche généralement une population jeune alors que le type 2, insulino-indépendant et résistant à l’insuline, se rencontre principalement chez les personnes âgées de plus de 45 ans. Si la moitié des malades ont plus de 65 ans, on voit toutefois ce diabète de type 2 apparaître chez des individus de plus en plus jeunes. Une mauvaise hygiène de vie est souvent en cause, les principaux facteurs de risque de la pathologie étant liés au surpoids, à la sédentarité mais aussi au stress et à la dépression. L’hérédité entre également en jeu avec une prédisposition pour les personnes présentant des antécédents de diabète familial.

Ce type de diabète peut toutefois passer inaperçu chez certains seniors et être découvert fortuitement à la suite d’une complication de santé ou d’un bilan médical. C’est pourquoi il est important d’être attentif lorsque certains symptômes se déclarent : soif intense, sensation de faim, grosse fatigue, perte ou prise de poids, problèmes de vue, infections urinaires, engourdissement des extrémités, gingivites… Ces signes doivent alerter rapidement, d’autant que les complications de ce type de diabète peuvent s’avérer vitales ou invalidantes : atteintes ophtalmiques (glaucomes, cataracte, cécité…), atteintes rénales, amputations (le diabète en est la première cause), problèmes cardio-vasculaires (AVC, atteintes coronariennes…), déclin cognitif... Comment prévenir et lutter contre ce trouble de l’assimilation ?

 

La prévention et la traitement du diabète

Si le facteur génétique a son importance, l’apparition du diabète de type 2 est intrinsèquement liée au mode de vie. Ainsi les individus obèses et sédentaires ont de fortes chances de voir survenir la pathologie. C’est pourquoi, il est primordial d’adopter une alimentation saine (trois repas par jour en évitant les aliments trop sucrés et trop gras), de conserver une activité physique pour perdre du poids (faire le ménage, marcher régulièrement, monter rapidement les escaliers, se promener…) mais aussi de privilégier des moments de détente afin de lutter contre le stress. L’ensemble de ces préconisations se révèlent particulièrement efficaces pour prévenir la maladie, mais également pour la traiter. Car aucun traitement médicamenteux ne permet à l’heure actuelle de guérir définitivement du diabète, il faut apprendre à vivre avec.

Selon le Professeur Bauduceau, endocrinologue et membre de la Fondation Francophone pour la Recherche sur le Diabète, le traitement des patients seniors, en particulier pour les sujets dépendants, doit cependant être adapté. Il est important de définir des objectifs glycémiques raisonnables sans régime trop restrictif grâce à des conseils hygiéno-diététiques simples à suivre, les aînés étant trop souvent sujets à la dénutrition. Il est également recommandé d’éviter les hypoglycémies aux effets néfastes sur le cœur et le cerveau et d’adapter les autres médicaments au diabète. Enfin, le spécialiste rappelle aux personnes âgées l'importance de se faire dépister et de surveiller la progression des éventuelles complications.

Suivez-nous :-)