0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé
icon book Retraite & Patrimoine

Pension complémentaire : Augmentation ou diminution au 1er mars ?

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 01 mars 2024 à 12h43

Temps de lecture estimé à : moins d'une minute

CSG et pension

Ce 1er mars 2024, un nouveau paramètre impacte le calcul des pensions de retraite complémentaire des salariés du privé. Un ajustement du taux de CSG (Contribution Sociale Généralisée) entre en vigueur à cette date. Ce changement est susceptible d'impacter le montant de l’allocation versée aux retraités de l’Agirc-Arrco. 13 millions de bénéficiaires sont concernés.

 

Modification du taux de CSG : Quel impact sur la pension des retraités ?

Le taux de CSG a été actualisé au début de l’année. Pour les bénéficiaires de l’Agirc-Arrco, cette révision du taux de CSG va se traduire par une hausse de leur pension, pour d’autres, par une baisse.

Pour savoir si vous allez bénéficier d'une augmentation ou subir une diminution de pension, il convient de vérifier sur l’avis d’imposition 2022, le montant de son revenu fiscal de référence. En fonction des ressources perçues, voici le taux de CSG applicable au 1er janvier 2024 :

Parts fiscales Revenu fiscal de référence
Pour une personne seule​ < 12 230 € Entre 12 230 € et 15 988 € Entre 15 988 € et 24 813 € > 24813 €
Pour un couple < 18 760 € Entre 18 760 € et 24 526 € Entre 24 526 € et 38 059 € > 38 059 €
Par personne à charge supplémentaire   + 3 265 € + 4 269 € + 6 623 €
Taux de CSG 0 3,8 % 6,6 % 8,3 %

 

Un effet rétroactif sur les pensions de janvier et février

Pour des questions pratiques, la révision de la CSG n’a pas été répercutée sur les pensions du mois de janvier et de février. Appliquée à partir de ce mois de mars, la régularisation de ce taux va prendre en compte l’augmentation (ou la baisse) depuis le 1er janvier.

Cela signifie que si vous êtes concerné par la révision du taux, en fonction de votre situation, vous allez être soit prélevé soit remboursé de vos cotisations de janvier et de février en sus de la cotisation de mars.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.2/5 - (22 avis)

Actualités sur le même thème

France Travail réclame des trop-perçus à de nombreux retraités

L’ASPA : le minimum vieillesse pour les seniors modestes

Droits de succession : que faire quand on ne peut les payer ?

Hausse des pensions de retraite en 2024 : Montant et calendrier

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior