0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Retraite & Patrimoine

Retraites : 3,2 milliards d’excédents sur les comptes en 2022

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 15 septembre 2022 à 09h03
4.7 (14) - Temps de lecture estimé à : 2 minutes
Rapport du COR 2022

Dans son dernier rapport, le COR (Conseil d’Orientation des Retraites) dévoile un excédent de 3,2 milliards d’euros pour le régime des retraites en 2022. Une bonne nouvelle à nuancer par des prévisions de déficit dès 2023.

L’exécutif a toutefois d’ores et déjà annoncé son intention de maintenir son cap pour réformer le système.

 

Les comptes du régime des retraites dans le vert

Publié ce 15 septembre, le dernier rapport du COR annonce 3,2 milliards d’excédents pour le régime des retraites pour l’année 2022, après 900 millions dégagés en 2021, succédant à 13 ans de déficits cumulés depuis la crise financière de 2008. Plusieurs pistes pour expliquer cette dynamique.

Ce solde positif est, d’une part, à mettre en lien avec la forte reprise économique post covid. D’autre part, les réformes successives des retraites avec allongement de la durée de cotisation et recul de l’âge légal ont permis de réaliser des économies.

Le COR prévoit toutefois un léger déficit dès 2023 ainsi qu’un retour à l’équilibre du système entre 2035 et 2050. Pour les experts, les dépenses du régime devraient toutefois rester contrôlées au regard de l’évolution du PIB. Aucune urgence donc à réformer les retraites selon les membres de l’instance.

 

La réforme des retraites annoncée pour 2023 par le Gouvernement

Malgré les bons chiffres de ces deux dernières années, Emmanuel Macron entend maintenir le cap. Le Gouvernement s’est en effet engagé auprès de Bruxelles à ramener le déficit public sous les 3 % d’ici 2027. Dans sa quête de réduction des dépenses publiques, l’exécutif souhaite ainsi réformer le régime des retraites dès l’été 2023, quitte à passer en force, arguant notamment que le système n’est pas stable sur le long terme.

La phase de concertation avec les partenaires sociaux doit s’ouvrir le 19 septembre prochain. Toutefois, le Président a annoncé son souhait « d’aller vite » et n’exclue pas de faire passer sa réforme des retraites par amendements dans le cadre du PLFSS 2023 (projet de loi de financement de la Sécurité sociale) malgré une conjoncture sociale difficile et des oppositions vent debout.

Affaire à suivre…

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.7/5 - (14 avis)

Suivez-nous :-)