0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Santé & Vie pratique

Un numéro vert pour vacciner les plus de 80 ans à domicile

Rédaction : Arthur de Camaret - Mise à jour : 28 octobre 2021 à 14h42
Un numéro vert pour vacciner les plus âgés

7,4 millions de personnes éligibles à la vaccination n’ont toujours reçu aucune dose de contre la covid-19. Parmi elles, 560 000 ont plus de 80 ans, une tranche d’âge pourtant particulièrement vulnérables aux formes graves du virus.
Afin de résorber ce chiffre, le Gouvernement vient de mettre en place un numéro vert pour vacciner les plus âgées à domicile.

 

Une hausse des contaminations, notamment chez les plus âgés

Depuis une semaine, on constate une reprise de l’épidémie avec une hausse des contaminations, en particulier chez les personnes âgées. Si le climat automnal ainsi que le démarrage long de la campagne pour la 3e dose peuvent être mis en cause, on note également que de nombreux Français n’ont encore reçu aucune dose de vaccin. Parmi ceux-ci, 560 000 sont âgés plus de 80 ans, alors même qu’il s’agit de la tranche d’âge la plus vulnérable aux risques de formes graves et d’hospitalisation.

Dans ce contexte, le ministère des Solidarités et de la Santé souhaite faciliter la vaccination des personnes âgées isolées et a pour cela mis en service un numéro vert pour vacciner les plus fragiles. Ainsi, tous les jours, en composant le 0 800 730 957 de 6h à 22h, les plus de 80 ans ont la possibilité de prendre un rendez-vous afin de recevoir une injection soit directement à domicile, soit chez leur médecin de traitant, soit chez un infirmier de ville.

 

Une campagne d’information pour vacciner les seniors

« Vaccinons nos ainés » c’est le nom de cette campagne d’information qui vise à sensibiliser les plus fragiles. Cette initiative vise avant tout à pallier les difficultés de déplacements des personnes âgées isolées, qui résignées, ont tendance à renoncer à la vaccination.

La campagne doit également permettre de rassurer et de renforcer l’information sur le sujet en s’appuyant sur les acteurs locaux du secteur médico-social en liaison avec les ARS (agences régionales de santé). CCAS (centre communaux d’action sociale), services d’aide à domicile, infirmiers… tous sont mobilisés pour soutenir la campagne de vaccination des personnes isolés.

Suivez-nous :-)