0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Gaëlle Gicquel - Mise à jour : 11 octobre 2021 à 15h28

Suivi des travaux : une étape importante

Lorsque l’on avance en âge, adapter son logement s’avère souvent nécessaire afin de vieillir chez soi en toute sécurité. Pour cela, il est nécessaire de définir les travaux à entreprendre, de vérifier leur faisabilité avant d’établir son budget. Une fois ces étapes réalisées, reste à désigner le professionnel qui réalisera le chantier. Il s’agit d’une étape essentielle qui doit être soigneusement préparée.

Si certains aménagements ne requièrent pas toujours l’intervention d’un professionnel (installation d’une barre de maintien ou d’une main courante, pose de stickers antidérapants…) et peuvent être réalisés soi-même ou avec l’aide d’un proche, de nombreux chantiers exigent des qualifications spécifiques (pose de volets roulants, élargissement des portes pour le passage d’un fauteuil roulant, remplacement de la baignoire par une douche sécurisée). Intervenant sur le bâti, l’adaptation du logement nécessite en effet des savoir-faire techniques ainsi qu’une main-d’œuvre qualifiée. Il s’agit donc de bien choisir l’artisan qui effectuera le travail, mais aussi de bien suivre le chantier afin de s’assurer que tout se déroule bien avant de réceptionner les travaux.

Bien choisir ses artisans

Lorsque le chantier s’avère conséquent, il est recommandé de faire appel à un artisan professionnel. C’est la façon la plus sûre de s’assurer que les travaux seront menés à bien et d’être couvert en cas d’imprévus ou d’incidents (garanties). Cela permet également de bénéficier d’aides financières

 

Comparer avec plusieurs devis

Afin de désigner le professionnel qui interviendra à votre domicile, il est recommandé de demander plusieurs devis à différentes entreprises. Cette intervention, gratuite dans la majorité des cas, permet d’une part de comparer les différentes solutions techniques (par exemple installer une plateforme élévatrice plutôt qu’un ascenseur particulier ou inversement) ainsi que leurs prix. D’autre part, le devis offre la possibilité de mettre les sociétés en concurrence afin de négocier les tarifs.

Une fois son choix fait, il est essentiel de se renseigner sur l’entreprise retenue et de vérifier son statut légal. On veillera ainsi à s’assurer que l’artisan soit bien immatriculé au répertoire des métier et qu’il dispose des assurances obligatoires. Se renseigner sur la réputation de l’entreprise est également bienvenu. De nombreuses plateformes internet permettent ainsi de consulter les notes et remarques de ses autres clients.

On ne le répètera jamais assez, mais si la signature de nombreux devis entraîne généralement le versement d’un acompte préalablement défini, le paiement des travaux ne doit être réalisé qu’à la réception du chantier. Évitez donc les artisans qui exigent d’être payés intégralement au début des travaux.

 

Artisan local ou entreprise nationale ?

En fonction du type de travaux et des services après-vente attendus, on se tournera soit vers un artisan local, soir vers une entreprise nationale qui possède une antenne départementale. Les grosses sociétés ont généralement la possibilité de proposer des tarifs compétitifs ainsi qu’une meilleure rapidité d’intervention. Un artisan local sera quant à lui souvent plus à-même de s’adapter à des demandes spécifiques (projet sur-mesure) mais aussi plus de disponibilité.

Il est quoi qu’il en soit conseillé de comparer deux à trois devis de professionnels locaux et nationaux avant de faire son choix.

 

Les labels Qualibat, Handibat, Silverbat

Plusieurs labels permettent d’attester de la fiabilité des entreprises et artisans susceptibles de réaliser des travaux d’adaptation du logement :

  • Le label Qualibat, association loi 1901, propose une sélection d’artisans et d’entreprises de construction certifiés ayant fait preuve de leurs compétences et de leur savoir-faire dans le bâtiment afin d’être en mesure de sélectionner des acteurs de confiance.
  • Le label Handibat est une marque de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) regroupant des artisans et des sociétés engagés pour l’accessibilité après des personnes handicapées et à mobilité réduite (PMR).
  • Le label Silverbat, également porté par la CAPEB, est une marque dédiée aux travaux d’adaptation du logement permettant le maintien à domicile des seniors.

Bon à savoir : L’éligibilité à la grande majorité des aides financières nécessite de faire appel à un artisan labellisé Qualibat, Handibat ou Silverbat.

En quoi consiste le du suivi de chantier ?

Un bon suivi de chantier est essentiel pour s’assurer du bon déroulement des travaux, dans le respect du devis. Lorsqu’il s’agit d’un chantier impliquant plusieurs corps de métiers, c’est le travail d’un maître d’œuvre, qui se rend sur les lieux régulièrement pour faire le point avec les conducteurs de travaux et les équipes d’intervenants et participe aux réunions.
Dans le cas d’un chantier d’adaptation du logement, une seule entreprise intervient généralement. C’est donc généralement au particulier qu’il appartient de suivre le chantier.

 

Les objectifs du suivi de chantier

Assuré par un maître d’œuvre, un assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) ou, le cas échéant, par le particulier lui-même, le suivi de chantier recouvre plusieurs intérêts. Il permet de vérifier :

  • que les matériaux et les équipements nécessaires sont disponibles et conformes au devis (dimensions, modèle, coloris…),
  • que les tâches avancent suivant le planning prévu et dans le délai prévu,
  • que les travaux en cours sont réalisés sans malfaçon,
  • que les normes de sécurité et de respect de l’environnement sont bien respectées (électricité, plomberie…).

 

Prendre des photos pour documenter le chantier

Il est recommandé de documenter le suivi des travaux en prenant des photos tout au long du chantier (avant, pendant, après). Cela permet d’une part de faire un état des lieux et d’autre part, d’attester d’éventuels dommages. En cas de litige, ces photos auront en effet valeur de preuve.

Demander l’assistance d’un opérateur AMO

Afin de se dégager de la contrainte du suivi de chantier ou lorsqu’il s’agit de travaux importants intervenant sur le bâti ou nécessitant une intervention sur la plomberie ou l’électricité, il est recommandé de faire appel à un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage. Intervenant tout au long de votre projet, ce professionnel vous accompagne dans le suivi de chantier, et vous aider à contrôler la conformité de ce qui a été réalisé.

L’AMO réalise au préalable un diagnostic technique, vous aide à définir les travaux à effectuer ainsi qu’à monter les dossiers de financement auprès des différents organismes (Anah, caisses de retraite, mutuelles…).

Réaliser soi-même les travaux : les avantages et les inconvénients

De nombreux particuliers sont tentés de réaliser les travaux eux-mêmes, souvent avec l’aide d’un proche, généralement par souci d’économie. Si cette solution peut se révéler opportune pour des aménagements légers, en cas d’adaptation lourde –on pense par exemple à la pose d’une douche à l’italienne par ses propres moyens– de très bonnes connaissances techniques (plomberie, électricité…) sont nécessaires. L’étanchéité et l’évacuation sont en effet essentielles afin d’assurer la pérennité de l’installation.

Par ailleurs, il faut également prendre en compte des contraintes telles que l’évacuation des encombrants et déchets de chantier (que faire de l’ancienne baignoire une fois celle-ci retirée ?) et réfléchir aux questions du respect des normes. En cas de sinistre, aucune garantie ne permettra en effet de faire valoir votre assurance habitation si le dispositif a été installé par vos soins…

 

Des travaux à risque

Il est primordial de s’assurer de la sécurité de la personne âgée. L’adaptation est en effet destinée à améliorer l’accessibilité et à sécuriser le quotidien du senior. Par exemple, lorsque l’équipement comprend un système d’arrêt d’urgence ou d’alerte (sur un monte-escalier ou un ascenseur de maison), il est essentiel de s’assurer de leur bon fonctionnement. L’installation professionnelle est dans ce cas requise.

On note également que certains travaux peuvent se révéler risqués tant dans leur réalisation que sur le long terme. C’est le cas des travaux d’électricité, de plomberie ou de maçonnerie. Afin d’évaluer les risques, il est toujours préférable de demander en amont son avis à un professionnel (demande de devis), quitte à réaliser les chantier soi-même par la suite.

 

Accidents ou malfaçons : pourquoi cela peut vous coûter très cher

Afin de réaliser des économies, de nombreux particuliers sont tentés d’avoir recours à un travailleur non déclaré. Toutefois il est essentiel de se rappeler pas que le travail dissimulé constitue un délit au regard de la loi. En cas de blessure de la personne chargée du « travail au noir », l’assurance maladie est susceptible de vous réclamer le remboursement des sommes engagées afin de la soigner (article L471-1 du Code de la Sécurité sociale). La victime peut également demander à être indemnisée pour le préjudice subi, et même à percevoir une rente à vie en cas de handicap.

Par ailleurs, en cas de malfaçon, votre assurance ne couvrira pas les dommages si vous ne pouvez pas présenter de facture attestant de la réalisation de travaux. Un travail illégal mal fait vous laisse donc sans recours.

 

Les aides soumises à l’intervention d’une entreprise

Point essentiel à prendre en compte, lorsque l’on réalise soi-même ses travaux, il n’est plus possible de bénéficier des aides : crédit d’impôt, TVA réduite, aides de l’Anah ou des caisses de retraite… L’ensemble de ces dispositifs subventions sont en effet soumises à l’intervention d’un professionnel.

On note par ailleurs dans le cadre de l’installation d’un équipement, que l’entreprise qui installe devra être la même que celle qui fournit l’équipement. On pense par exemple à un fauteuil monte-escalier ou une douche à l’italienne.

Bon à savoir : conservez vos justificatifs de dépenses car l’administration fiscale peut vous les demander (facture de l’entreprise, attestation du vendeur).

Suivez-nous :-)