MENU

0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
Retraite & Patrimoine

Bonne nouvelle : Les retraités exemptés de rembourser le trop-perçu de la CNAV

Rédaction : Giliane Groll - Mise à jour : 24 septembre 2020 à 14h32
Les retraités exemptés de rembourser d'un trop-perçu de la CNAV

Courant juillet, un peu plus de 200 000 retraités avaient été informés par courrier d’un trop-perçu à rembourser suite à une erreur de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). Le Gouvernement a finalement décidé d’exempter les pensionnés de remboursement.

 

Plus de 200 000 pensionnés sommés de rembourser un trop-perçu en juillet

D’où vient l’erreur ? En 2018, il était prévu que la Contribution Sociale Généralisée (CSG) augmente pour les retraités percevant plus de 2 000 € par mois, en modulant son taux de 6,6 % à 8,3 %. Suite à la levée de boucliers suscitée par cette mesure, le Gouvernement a préféré reculer pour réintroduire un taux médian de CSG à 6,6 % pour les retraités dont le revenu fiscal de référence n’excède pas un certain seuil. Les pensionnés dont le revenu excède à 22 941 € par an devaient quant à eux voir leur taux repasser à 8,3 % au 1er janvier 2020. Or, la CNAV a tout simplement « omis » de répercuter cette augmentation aux affiliés concernés.

Les sommes à rembourser, s’élevant en moyenne à 190 €, ont ainsi été réclamées aux retraités concernés dans le courant du mois de juillet.

 

Olivier Dussopt exempte les retraités de remboursement

Le 17 septembre dernier, Olivier Dussopt a indiqué via Twitter avoir demandé à la CNAV de ne pas réclamer les trop-perçus auprès des 206 000 retraités concernés. Le Ministre délégué aux Comptes publics justifie cette requête par le fait que les erreurs de calcul de la caisse ne peuvent être imputées à ses affiliés.

Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des retraités concernés qui va cependant coûter cher à la CNAV : environ 30 millions €...

Suivez-nous :-)