0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Assurances & Crédits

Vers une hausse des mutuelles santé en 2022 ?

Rédaction : Carole Carries - Mise à jour : 19 octobre 2021 à 12h02
Une hausse des mutuelles en 2022 ?

L’année 2020, marquée par les périodes de confinement et les risques d’exposition à la covid-19, a fortement affecté la qualité de vie des français et leur santé. Cela s’est traduit par une baisse de la consommation médicale des soins non urgents et non liés directement à la pandémie.
Malgré tout, face à la reprise, les mutuelles annoncent pour 2022 des hausses de cotisations. Mais quelles sont les causes réelles de ces augmentations ?

 

Le recul du Gouvernement face aux mutuelles

Bonne nouvelle pour les assureurs santé. Le Gouvernement a finalement renoncé à augmenter la taxe Covid. Instaurée en Août 2020, la contribution exceptionnelle des complémentaires santé, dite taxe Covid, avait comme objectif de compenser une partie des pertes exceptionnelles de l’Assurance Maladie, lourdement impactée par la crise sanitaire. Pour mémoire, celles-ci devaient régler 1,5 milliard d’euros sur deux ans. Un premier milliard en 2020 et 500 millions d’euros en 2021, en contrepartie des économies réalisées depuis le début de la pandémie.

Pour boucler le budget 2022 de la Sécurité sociale, le Gouvernement souhaitait alourdir cette contribution à hauteur de 500 millions. Hors de question pour les assureurs, qui ont bien admis une diminution des prestations santé de 6 % en 2020, cependant presque intégralement compensée par la mise en place de la fameuse taxe Covid.
En échange de l’abandon de cette taxe, le Gouvernement demande aux complémentaires le gel des cotisations, ce qui a fait réagir fortement la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM), arguant des nombreuses contraintes qu’on leur impose déjà.

 

Vers une hausse des cotisations des mutuelles ?

Plusieurs facteurs affectent bel et bien les comptes des organismes complémentaires et vont jouer sur les majorations tarifaires. Parmi eux, la mise en place de réformes ainsi que des causes conjoncturelles :

  • La réforme du 100 % Santé (ou reste à charge zéro), accessible à tous, avec le remboursement intégral d’un ensemble de soins dans le domaine de l’optique, des appareils auditifs et du dentaire,
  • Le droit de résiliation infra annuelle des contrats de mutuelle santé, donnant la possibilité aux assurés de résilier leur contrat à tout moment,
  • Le vieillissement de la population,
  • Le rebond de soins post covid, avec un recours accru aux soins d’ostéopathie et de kinésithérapie, au premier semestre 2020, liés notamment au télétravail pendant le confinement.

Selon les chiffres publiés par la FNIM, sur les cinq premiers mois de l’année, les remboursements de soins ont augmenté de 30 % par rapport à 2020, et 5 % par rapport à 2019, ce qui va amener les mutuelles à appliquer une augmentation de leurs cotisations qui pourraient aller de 7 à 10 % pour certains organismes.

Pour l’heure, certaines mutuelles n’ont pas encore affiché leur tarif alors que d’autres ont déjà dévoilé leur tendance. Augmentation pour les unes, gel pour les autres, à chacune de trouver la solution la plus opportune.

 

Comparez les offres de mutuelles

Suivez-nous :-)