MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Rédaction : Aline Garcia - Mise à jour : 28 février 2019 à 21h58

Nos conseils pour sécuriser la cuisine

Optimiser le rangement

Les espaces de rangement dans la cuisine doivent d’être bien organisés. La raison ? Éviter les efforts inutiles et les risques de blessures.

  • En réduisant le nombre d’objets risquant de tomber : Débarrasser le plan de travail de tous les objets pouvant tomber comme les ustensiles. Installer des étagères, placards ou tiroirs afin de libérer de l’espace.
  • Privilégier les portes de placard coulissantes moins dangereuses à ouvrir et limitent le risque de se cogner.
  • Pour les étagères en hauteur, privilégier des étagères escamotables pour éviter de monter sur un escabeau.
  • Ajouter des lumières dans les placards sombres afin de mieux voir le contenu.

 

Adapter son électroménager

L’électroménager est lui aussi à adapter, c’est d’ailleurs un élément important à prendre en compte. Installer des équipements simples et sécurisés :

  • Installer des plaques à induction avec indicateur de chaleur afin d’éviter les brûlures, et les fuites de gaz. De plus, la cuisson est un peu plus rapide qu’avec une cuisinière à gaz. Cela permet de passer moins de temps debout.
  • Positionner le matériel électroménager à la bonne hauteur : de 50 à 60 cm.
  • Privilégier de l’électroménager facile à entretenir et facile d’utilisation : four à porte latérale, mini-four, micro-onde… Eviter les robots ménagers qui peuvent provoquer des blessures.

 

Éviter les chutes

Certains détails peuvent encore poser problèmes voici quelques conseils pour limiter au maximum les risques.

  • Poser des patins antidérapants au niveau des meubles qui ne sont pas fixés : pieds de la table et des chaises et éviter les tables à roulettes qui peuvent se déplacer lorsque l’on s’appuie dessus.
  • Poser des barres de maintien aux endroits ou les pertes d’équilibre seraient le plus dangereuses (absence de meubles) ou le long du plan de travail pour mieux circuler.
  • Faite en sorte de pouvoir vous asseoir devant votre plan de travail en cuisinant.
  • Éviter de laisser les fils dans le passage : les fixer au mur ou les mettre dans un range-fils.
  • Installer un robinet à levier ou une douchette avec mitigeur thermostatique pour éviter les risques de brûlures.
  • Protégez les angles des meubles.
  • Mettre en place des outils d’alerte accessibles : détecteur de fumée, téléalarme, téléphone.

Adaptez ces conseils à l’environnement et aux capacités de chacun. Si vous adaptez votre cuisine, il est important de se poser les bonnes questions et d’anticiper des futurs problèmes afin de ne pas avoir à renouveler les travaux.

Quel est le coût pour adapter sa cuisine?

Le coût des travaux peut varier en fonction des besoins et de la superficie de la cuisine. D’après l’Agence Nationale de l’Habitat, le coût minimum hors taxe s’élèverait entre 3 500 à 4 550 € comprenant la fourniture et la main d’œuvre.

Ce prix a été calculé en prenant en compte :

  • La pose d’un sol non-glissant.
  • L’installation d’un robinet mitigeur.
  • La sécurisation de l’installation électrique.

Si des aménagements au niveau électroménager doivent être faits (plaque à induction), le budget sera plus important.

Les aides financières pour adapter sa cuisine

Il existe de nombreuses aides pouvant vous aider à financer une partie de vos travaux aménagement. Nous avons rédigé un guide à ce sujet. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre guide sur les aides financières pour le maintien à domicile

Suivez-nous :-)