MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Santé & Vie pratique

Consultation grand âge et autonomie : les premiers résultats

Rédaction : Marc Waller - Mise à jour : 09 janvier 2019 à 09h28
grand âge et autonomie

Pour permettre de préparer et orienter la réforme concernant le grand âge et l’autonomie, le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé en fin d’année 2018 une grande consultation citoyenne. Les Français(es) ont durant deux mois proposé des idées de réponse à la question “Comment mieux prendre soin de nos aînés ?”. L’occasion de dresser un premier bilan.

Une mobilisation d’ampleur

La consultation, lancée du 1er octobre au 1er décembre 2018 sur la plateforme Make.org, a connu une mobilisation inédite : 414 000 participants ont apporté 18300 propositions, avec plus de 1,7 M. de votes.

La participation à cette consultation a été représentée majoritairement par des femmes (62%). Ce qui s’explique par une plus importante implication dans le rôle d’aidant.

Le sujet a concerné autant les jeunes que les seniors : 23% des participants avaient entre 16 et 24 ans vs 26% pour les plus de 65 ans.

7 idées majeures approuvées par les citoyens

Cette consultation doit permettre d’alimenter les échanges en vue d’un projet de loi sur le grand âge et la perte d’autonomie. Comme le rappelait Emmanuel Macron en juin dernier :

“ Nous devons avoir un débat national, indispensable pour répondre au nouveau risque de la dépendance. Sur ce sujet, l'année 2019 sera consacrée à une loi qui sera votée avant la fin de l'année ".

Voici les 7 idées qui ont été plébiscitées par les participants :

  • Renforcer le maintien à domicile des personnes âgées
  • Améliorer la qualité et l'accueil des personnes âgées en établissements spécialisés
  • Mieux accompagner les aidants
  • Améliorer les conditions de travail des personnels d'aide et de soin aux personnes âgées
  • Réduire le coût de la prise en charge de la perte d’autonomie
  • Faciliter l’accès à la santé des personnes âgées
  • Développer des lieux de vie alternatifs et intergénérationnels

Les solutions à apporter avec le projet de loi grand âge et perte d’autonomie

Les réponses apportées par les Francais(es) lors de cette consultation permettent de recenser les priorités pour le travail sur ce projet de loi :

Améliorer les conditions des proches aidants

La France compte 1,5 million de personnes de 85 ans et plus. En 2050, Elles seront 4,8 millions. Le statut de proche aidant doit donc évoluer. Parmi les souhaits évoqués par les Français(es) : la reconnaissance du statut de proche aidant, des aides fiscales et d’aménagement du logement, et le recours à des formations pour mieux accompagner les personnes âgées.

Repenser le maintien à domicile

Le maintien à domicile est une priorité pour le gouvernement. Les aides financières pour adapter le logement ainsi que la proposition de produits et services innovants doivent permettre de prolonger la vie à domicile des personnes âgées.

Réduire le coût de la prise en charge de la dépendance

Le coût de la prise en charge de la perte d’autonomie est aujourd’hui trop difficile à supporter pour les Francais. Les tarifs des Ehpad sont trop importants au vu des pensions de retraite, et le maintien à domicile également très coûteux.

Parmi les propositions, une meilleure participation financière de l'État (notamment en avantages fiscaux) et un souhait de mieux réguler les prix des établissements spécialisés.

Améliorer l’accès à la santé des personnes âgées

Le système de santé actuel doit être repensé pour s’adapter au vieillissement de la population. Avec les préconisations suivantes :

  • La présence des médecins doit être renforcée notamment au domicile
  • La téléconsultation doit se développer
  • Meilleure performance des outils de contrôle et de suivi
  • Modernisation et adaptation du système hospitalier à ces nouveaux enjeux
Suivez-nous :-)