0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Habitat & Sécurité

Fin de l’aide Action logement pour la salle de bain

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 05 mars 2021 à 10h31
Fin de l'aide Action Logement

Depuis l’automne 2019, Action Logement met à disposition des personnes âgées aux ressources modestes une aide de 5 000 € pour adapter leurs sanitaires au vieillissement. Avec un budget global revu à la baisse par l’État ces derniers mois, la fin de cette aide est annoncée avant le début de l’été prochain.

 

Un coup d’arrêt de l’aide de 5 000 € d’ici la fin du printemps

En 2019, l’organisme Action Logement a débloqué 1 milliard d’euros pour permettre aux seniors d’adapter leur salle de bain ou leurs toilettes. D’un montant de 5 000 €, cette subvention permet de remplacer sa baignoire ou son bac de douche classique par une douche à l’italienne sécurisée mais aussi d’installer un lavabo ou des WC spécial PMR (Personne à Mobilité Réduite). Destinée aux salariés et retraités du secteur privé ou agricole, avec des critères d’âge et de ressources spécifiques, l’objectif de l’aide Action Logement est de sécuriser les sanitaires afin de prévenir les chutes et de permettre le maintien à domicile.

Financé par la participation des employeurs, Action Logement –ex 1 % Logement– s’est vu reprocher la gestion de ses finances et l’accumulation de réserves financières par l’Inspection générale des finances en 2020. L’État a d’ailleurs ponctionné les budgets 2020 et 2021 de l’organisme à hauteur de 1,5 milliards d’euros. C’est pour cette raison que le montant destiné à adapter les salles de bain des personnes âgées a été divisé par deux. C’est donc 500 millions d’euros, et non plus 1 milliard, qui sont alloués à l’adaptation des sanitaires des seniors aux revenus modestes.

Jusqu’ici, ce sont près de 60 000 foyers qui ont pu bénéficier de l’aide Action Logement. Lorsque le nombre de personnes ayant pu adapter leur salle de bain grâce à ce dispositif atteindra 100 000, la mesure prendre fin. Un compteur disponible sur le site d'Action Logement permet de suivre la progression quotidienne du nombre de dossiers traités. On note que plusieurs autres aides financières participent toujours à l’amélioration de l’accessibilité de la salle de bain. 

 

Les autres aides financières pour sécuriser sa douche

Si le dispositif Action Logement prend bientôt fin, plusieurs aides encore permettent d’adapter ses sanitaires et notamment de remplacer sa baignoire par une douche sécurisée :

  • Le crédit d’impôt et la TVA réduite : Les personnes présentant un handicap, une invalidité ou une perte d’autonomie évaluée entre le GIR 1 à 4 sur la grille AGGIR peuvent prétendre à 25 % de crédit d’impôt ainsi qu’à une TVA de 10 %, voire de 5,5 % pour les personnes handicapées.
  • L’Anah : L’agence nationale de l’habitat propose la prise en charge de 35 à 50 % du montant total des travaux sous conditions de ressources aux propriétaires des logements de plus quinze ans.
  • L’APA et la PCH : Destinée aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie permet une prise en charge partielle des adaptations du logement. Les handicapés peuvent, quant à eux, bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap pour améliorer l’accessibilité de leur domicile.
  • Les caisses de retraite : L’action sociale des caisses de retraite de base (en particulier de l'aide Habitat de la CNAV) et des caisses complémentaires offrent également un soutien financier pour bien vieillir chez soi. Il est recommandé de se renseigner auprès de ses caisses afin de vérifier son éligibilité.

 

Comparer les offres de douches sécurisées

Suivez-nous :-)