0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Marc Waller - Mise à jour : 05 août 2018 à 09h22
4.4 (16) - Temps de lecture estimé à : 6 minutes

Quelles sont les aides de la CARSAT ?

Antenne régionale de la CNAV (Caisse Nationale de l’Assurance Vieillesse), la CARSAT (Caisses d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) est l’organisme de retraite du régime de la Sécurité sociale pour les salariés et cadres du secteur privé. L’appellation CARSAT a remplacé celle de « CRAM » en juillet 2010.

Dans le cadre de sa politique d’action sociale, la CARSAT propose différentes actions de prévention (ateliers mémoire, prévention des chutes, nutrition…) et aides financières pour accompagner les retraités et soutenir le maintien à domicile.

 

Les aides financières pour les retraités de la CARSAT

Les aides de la CARSAT permettent notamment de financer :

La caisse de retraite finance également des prestation pour soutenir le lien social des personnes âgées isolées et prend en charge certaines prestations après un séjour hospitalier grâce à l’ARDH (aide au retour à domicile après hospitalisation).

 

Adapter son logement avec la CARSAT

Afin de permettre le maintien à domicile des seniors, la CARSAT met à la disposition de ses assurés, un kit prévention ainsi que l’aide Bien vieillir chez soi pour financer les travaux d’adaptation du logement afin d’en améliorer l’accessibilité, la sécurité ainsi que la performance énergétique.

Aide Bien vieillir chez soi : quelles conditions d’attribution ?

Les critères pour bénéficier de l’aide de la CARSAT

L’aide Bien vieillir chez soi s’adresse aux retraités âgés de plus de 55 ans ayant cotisé au régime général de la Sécurité sociale dont l’âge, les ressources ou l’état de santé constitue une situation de fragilité.

Ces aides sont réservées aux personnes présentant un niveau d’autonomie de GIR 5 ou 6 sur la grille AGGIR.

Pour y prétendre, il est nécessaire que votre expérience professionnelle la plus longue de votre carrière ait été exercée en étant affilié à ce même régime, dans le cas où vous êtes né avant 1953.
Si vous êtes né après le 1er janvier 1953, c’est le dernier régime auquel vous avez cotisé qui est compétent.

Les travaux à réaliser doivent concerner la résidence principale.

Bon à savoir : En fonction des régions, certaines CARSAT imposent un âge minimal.

 

Les prestations excluantes 

Cette aide de la CNAV ne peut vous être attribuée si la personne âgée est hébergée en accueil familial ou si vous percevez déjà l’une des prestations suivantes :

  • L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie),
  • La PCH (Prestation de compensation du handicap),
  • La PSD (Prestation spécifique dépendance),
  • L’ACTP (Allocation compensatrice pour tierce personne),
  • La MTP (Majoration pour Tierce Personne),
  • L’allocation veuvage.

 

Quels travaux sont pris en charge par l'aide de la CNAV ?

Les travaux permettant d’améliorer ou d’adapter le logement à une perte d’autonomie liée au vieillissement ou bien à une situation de handicap sont éligibles.

Voici le détail des dépenses éligibles aux aides de la CNAV :

  • L’aménagement de la salle de bain et des toilettes : remplacer sa baignoire par une douche senior, installer une baignoire à porte, un lavabo PMR, des WC PMR…
  • Les travaux favorisant l’accessibilité : installer un fauteuil monte-escalier, une plateforme élévatrice, un ascenseur privatif, mettre en place une main courante, un chemin lumineux, des barres de maintien…
  • Le remplacement des sols par des surfaces antidérapantes pour prévenir les chutes,
  • La pose de volets roulants électriques,
  • L’isolation thermique afin d’améliorer l’isolation thermique.

Comment faire une demande d'aide Bien vieillir chez soi ?

Pour faire votre demande de subvention, il est nécessaire de déposer et d’adresser votre demande de financement auprès de la délégation régionale de la CNAV dont vous dépendez, c’est-à-dire avec la CARSAT de votre région.

Pour ce faire, il est nécessaire télécharger le formulaire de demande d’aide pour Bien vieillir chez soi sur le site de la caisse dont vous dépendez ou le retirer au guichet. 

Il vous sera également demandé de joindre au dossier une copie de votre dernier avis d’imposition ou la notification de rejet des aides du conseil départemental.

Si les conditions sont remplies, une évaluation des besoins sera mise en place par votre caisse d’assurance retraite avec une visite à domicile sur rendez-vous. En fonction du bilan établi, la CARSAT vous proposera :

  • Un plan d’action personnalisé,
  • Le kit prévention pour sécuriser votre logement,
  • L’aide habitat pour adapter votre habitation.

Le montant de l'aide Bien vieillir chez soi

Quel plafond de ressources pour Bien vieillir chez soi ?

Le montant des aides attribuées pour l’aménagement de votre logement dépend de plusieurs critères :

  • Des ressources de la personne âgée et de son conjoint,
  • Du budget disponible établi selon un barème national, réévalué tous les ans par chaque caisse régionale. 

 

Quels sont les montants alloués ?

Le kit prévention verse de 100 à 300 € selon les travaux souhaités.

L’aide habitat prévoit des subventions s’élevant de 2 500 € à 3 500 €.

Bon à savoir : Les caisses de retraite de la Fonction publique ainsi que les caisses de retraites complémentaires proposent également des financements pour l’adaptation et la sécurisation du domicile de leurs affiliés.

Ce guide vous a-t-il été utile ?

4.4/5 - (16 avis)

Suivez-nous :-)