0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé
icon book Santé & Vie pratique

La gériatrie : une médecine des personnes âgées et du vieillissement

Rédaction : Rayan Le ferec - Mise à jour : 21 mai 2024 à 11h44

Temps de lecture estimé à : moins d'une minute

Geriatrie

Avec l’espérance de vie qui s’allonge et une baisse de la natalité, le nombre de personnes âgées dans la part globale de la population augmente chaque année. D’ici 2025, selon les prévisions, il y aura plus d’individus de plus de 65 ans que d'enfants de moins de 5 ans.

Ce phénomène met en lumière l'importance de la gériatrie, cette branche de la médecine dédiée à la santé des plus âgés. Cette discipline médicale constitue une réponse indispensable pour faire face à l’évolution démographique

 

Qu’est-ce que la gériatrie ? Définition, objectif et rôle

Cette médecine de la longévité se consacre à l’étude et au traitement des maladies liées au vieillissement. La discipline a pour objectif de ralentir la progression de la maladie, de prévenir le déclin fonctionnel et, dans la mesure du possible, de rétablir l’autonomie et l’indépendance d’une personne senior.

L’approche de la gériatrie est globale. Elle s’intéresse tant aux facteurs biologiques que cliniques et met l’accent sur la prévention, la réadaptation et le soutien psychologique et social des patients. 

 

Quelle est la différence entre gériatrie et gérontologie ?

Il ne faut pas confondre la gériatrie avec la gérontologie. La gérontologie désigne l’étude du vieillissement dans toutes ses dimensions : sociale, culturelle, démographique… La gériatrie constitue quant à elle l’un des composants de la gérontologie. 

Bon à savoir : Il est également important de distinguer la gériatrie de la grossesse gériatrique qui sont deux notions différentes. La grossesse gériatrique désigne en effet le fait de tomber enceinte après 35 ans (voire 40 ans en France).

 

En quoi consiste le métier de gériatre ?

Le gériatre est un médecin expert du vieillissement. Ce spécialiste en médecine a suivi une formation approfondie en gériatrie ou psycho-gériatrie.

Son rôle est de prévenir, dépister et prendre en charge les maladies et handicaps qui surviennent avec l’âge. Ce médecin a pour but de soulager les douleurs et l’inconfort des personnes âgées qui consultent.

Le gériatre est confronté à des malades présentant des polypathologies et des maladies chroniques et doit être particulièrement vigilent sur les interactions médicamenteuses.

 

Pour quelles raisons consulte-t-on un gériatre ?

Souvent orienté par un médecin généraliste, différentes raisons peuvent pousser un senior à consulter un gériatre : 

  • Un déficit sensoriel (perte d’audition, baisse de la vue…),
  • L’apparition d’un trouble moteur,
  • À la suite d’une chute ou traumatisme,
  • Des troubles de la nutrition,
  • Des troubles du sommeil,
  • Des pathologies cardiovasculaires ou respiratoires,
  • Une maladie neurologique ou une démence.

Outre ces signaux d’alerte, réaliser un bilan gériatrique auprès d’un gériatre permet d’évaluer son état de santé et d’éviter l’apparition d’une perte d’autonomie. 

Cet examen médical consiste à dresser un état des lieux global de la santé du senior afin de dépister et de prévenir certains risques et pathologies liées à l’âge.

 

Comment se déroule le bilan gériatrique ?

Lors du rendez-vous, le gériatre prévoit une série d’examens physiques, psychiques et fonctionnels, avec notamment :

  • Des analyses (prise de sang, échographie, scanner, IRM…),
  • Un bilan de mémoire et un bilan cognitif pour déterminer la santé neuropsychologique,
  • Un bilan psychomoteur afin d’évaluer sa motricité,
  • Des tests de vue et d’audition,
  • Un point nutritionnel…

Après avoir examiné l'état de la personne soumise à un examen gériatrique, le gériatre fait le point afin de déterminer s'il est préférable de la maintenir à domicile ou de rechercher une alternative : EHPAD, résidence autonomie, accueil familial, MARPA ou résidence senior.

Quand cela s’avère nécessaire, ce médecin spécialiste de la santé à un âge avancé peut également prescrire des soins infirmiers tels que des toilettes, préconiser un séjour en maison de repos, recommander le port de prothèses auditives ou conseiller de faire appel à une auxiliaire de vie pour de l’aide à l’autonomie.

Le gériatre peut aussi orienter le senior vers le département afin de solliciter l’APA (Allocation personnalisée d’Autonomie).

 

La gériatrie : à partir de quel âge ?

Il n’y a pas d’âge spécifique pour réaliser un bilan gériatrique. Tout dépend de son état global. Toutefois, même en bonne santé, il est préférable d'envisager une évaluation gériatrique vers l'âge de 80 ans. 

Généralement, les patients consultent en gériatrie lorsqu’ils souffrent d’un trouble ou d’une pathologie liée au vieillissement. Il est en effet recommandé d’y songer dès l’âge de 65 ans si vous souffrez d’une maladie chronique.

Une consultation peut également être justifiée par une légère perte d’autonomie ou la difficulté d’accomplir certains gestes du quotidien.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.3/5 - (50 avis)

Actualités sur le même thème

Interview : Se Canto, chanter pour unir les générations

Interview : OSO-AI, l’innovation qui révolutionne les pratiques de soins

Infographie : les aides et déductions fiscales aux personnes âgées

Arnaque en ligne : les seniors particulièrement ciblés

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior