0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé

Si la revente d’un bien en viager intervient généralement après le décès du vendeur, elle est également possible du vivant de ce dernier. Plusieurs options s’offrent au débirentier pour ce type de transaction.

L’article 1960 du Code civil autorise en effet la revente d’un bien viager sans l’accord du crédirentier. Dans cette situation, un huissier informe le vendeur de la transaction. Ce dernier continue à percevoir sa rente viagère telle qu’elle a été définie dans le premier contrat de vente. La prise en charge des versements de la rente viagère varie cependant selon les cas.

 

Vendre et conserver la charge de la rente viagère 

La revente d’un viager avec conservation de la rente par le primo-acheteur constitue une transaction plutôt rare.

Dans ce cas, le capital versé lors de la seconde vente permet de financer le versement de la rente viagère.

 

Revente d'un viager avec transfert de rente viagère : quelles contraintes ?

Dans cette situation, plus fréquente, le nouvel acheteur se voit transférer la charge du versement des arrérages lors de l’acquisition du bien. Toutefois, le crédirentier dispose d’un droit d’opposition à cette substitution.

Par ailleurs, le primo-acquéreur demeure le garant du versement de la rente viagère, et ce malgré son transfert au nouvel acquéreur. S’il dispose de la possibilité de se retourner contre le nouvel acheteur pour défaut de paiement, le débirentier initial est en effet tenu de verser la rente au vendeur.

 

Peut-on transférer la rente viagère à un tiers lors de la revente ?

Ce cas de figure permet la revente d’un viager avec transfert la charge de la rente viagère à un tiers. Il s’agit généralement d’une compagnie d’assurance ou d’un organisme bancaire. La charge du versement de la rente appartient désormais au nouvel acheteur.

Cette situation doit toutefois avoir fait l’objet d’une clause  spécifique dans le contrat de vente initial afin de pouvoir être envisagée.

Cette FAQ vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - (19 avis)

Actualités viager

Covid-19 : Le marché du viager stimulé

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior