0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Aline Garcia - Mise à jour : 14 novembre 2018 à 10h48
4.7 (15) - Temps de lecture estimé à : 6 minutes

Les domaines d'intervention de l'aide à domicile

Les métiers dans le domaine de l’assistance auprès d’adultes sont nombreux. Ils requièrent tous plus ou moins les mêmes qualifications et domaines d’expertise :

Santé et hygiène

  • Veille à la bonne santé physique et morale du patient,
  • Accompagnement chez un professionnel de santé (médecin, dentiste, rendez-vous chez un spécialiste…),
  • Observation et prévention des risques au niveau de la santé,
  • Aide pour s’habiller, aide à la toilette, accompagnement aux toilettes.

 

Entretien et administratif

 

Mobilité et social

  • Aide au déplacement : se mettre en station debout, aider pour le coucher, pour s’asseoir,
  • Accompagnement en extérieur (promenades, sorties),
  • Aide aux courses,
  • Accompagnement aux activités et loisirs,
  • Soutien psychologique, être à l’écoute.

 

Diététique et alimentaire

  • Aide à l’élaboration des menus,
  • Aide à la préparation des repas,
  • Aide au repas.

Les métiers du service à la personne

Selon les besoins du patient, les intervenants seront différents, il peut choisir de s’orienter vers un « profil large » œuvrant dans plusieurs domaines (aide à domicile réalisant les courses, le ménage et accompagnant la personne dans les sorties) ou un profil plus spécifique (professionnel de santé qui réalise une toilette au lit ou des soins infirmiers).

L’aide à domicile pour les actes essentiels

L’aide à domicile

Une aide à domicile peut être employé en direct par le particulier employeur et rémunéré par le chèque CESU. Cela peut être un membre de la famille ou un proche (ami, voisin). Il s’agit généralement d’une personne de confiance choisie par la famille de l’employeur ou l’employeur lui-même, capable d’assister ou d’accompagner la personne dans la réalisation de gestes de la vie courante.

 

L’auxiliaire de vie

Titulaire d’un diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS), l’auxiliaire de vie accompagne à domicile les personnes en perte d’autonomie dans la vie de tous les jours. Ce professionnel intervient à temps partiel et contribue au soutien du maintien à domicile.

 

L’assistant de vie aux familles

L’assistant de vie aux familles intervient dans un cadre familial et collabore avec les aidants, là où l’auxiliaire de vie sociale intervient seul.

Dans chaque cas, ces personnels travaillent en lien avec les professionnels de santé : médecin traitant, infirmier…

L’auxiliaire de vie sociale et l’assistant(e) de vie aux familles rencontrent cependant des limites dans leurs tâches :

  • Ils ne peuvent pas réaliser des soins nécessitant un diplôme spécifique,
  • Ils ne peuvent pas faire les courses d’un montant supérieur à 30 € pour le bénéficiaire,
  •  Ils n’ont pas le droit de disposer d’un double des clés,
  • Ils n’ont pas le droit de réaliser des opérations financières, bancaires, ni d’accepter une procuration

 

Bon à savoir :Si l’employeur souhaite la présence de son auxiliaire de vie ou d’un assistant de vie durant la nuit, il est soumis à quelques réglementations :

  • Il doit dormir sur place dans une chambre séparée
  • Sa présence est limitée à 12h et limitée à 5 nuits consécutives (sauf exceptions). L’auxiliaire de vie n’est pas un garde malade.
  • Si le besoin est de plus en plus important, il faut faire appel à un garde de nuit ou revisiter le contrat avec l’auxiliaire de vie actuel.

 

Le garde malade

Le garde malade assure une présence de nuit ou une garde de nuit en fonction de l’état de santé de la personne âgée. Ce personnel garantit la sécurité et permet d’alerter au plus vite des professionnels de santé ou les membres de la famille en cas d’urgence. Le salarié doit toujours être à proximité de la personne dont elle s’occupe. Il ne dispose pas de chambre.

 

L’accompagnateur à la mobilité

L’accompagnateur à la mobilité assite les PMR (personne à mobilité réduite) qui circulent en fauteuil roulant ou qui rencontrent des difficultés de motricité dans leurs déplacements. Il peut transporter la personne avec son véhicule ou sa voiture de fonction, l’accompagner dans les transports en commun, l’assiste pour déterminer le trajet et acheter les titres de transport et s’assurer du bon déroulement du trajet. Il peut également accompagner la personne lors de trajets longs (train, bus, avion).

Outre les déplacements motorisés, l’accompagnateur à la mobilité peut intervenir pour accompagner la personne à pied lors de ses sorties ou de ses activités de loisir.

 

L’aide médico-psychologique

L’aide médico-psychologique intervient auprès des personnes fragilisées dans les tâches de la vie quotidienne (aide à la mobilité, à la toilette, à se nourrir, au ménage et au rangement).

Son rôle principal va être d’éveiller et de stimuler la personne en lui proposant différentes activités variées : dessin, musique, jeux de société, jeux de mémoire, cinéma, lecture, jardinage. Il organise les activités en fonction de l’état de santé et la mobilité de la personne.

L’aide à domicile pour les actes non-essentiels

  • L’aide ménagère qui a pour seule mission de réaliser toutes les tâches ménagères. Lors de son activité, elle aborde aussi une fonction d’écoute et d’accompagnement.
  • L’homme, femme de main chargé de réaliser des petits travaux d’entretien.
  • L’assistant informatique assure la prise en main et la maintenance des outils informatique.
  • Monsieur, dame de compagnie assure une présence physique et morale pour la personne âgée tout au long de la journée. Son rôle est de solliciter la personne en lui proposant des activités intellectuelles, culturelles ou sociales. Elle peut permettre de maintenir le lien avec les membres de la famille.
  • Le cuisinier à domicile est chargé d’élaborer le menu de la semaine, de préparer les repas et de faire les courses. Il respecte les différents régimes alimentaires.
  • L’agent d’entretien de petits travaux à domicile est chargé de réaliser les petits travaux en intérieur comme en extérieur. Il s’occupe de tache d’entretien de la vie de tous les jours qui ne demandent pas de qualifications requises : nettoyage du jardin, de la terrasse, changement d’ampoule, pose d’une clôture, poser un rideau, etc.. Les travaux demandés doivent être des petits travaux de courte durée.
  • L’agent de surveillance du domicile est chargé de s’occuper du domicile. Il agit la plupart du temps lorsque les habitants s’absentent pendant quelques jours. Il veille à ce que la maison garde une bonne atmosphère (aération de la maison, arrosage des plantes, régulation du chauffage, relève du courrier. Il peut aussi informer des différentes dégradations ou problèmes au sein de la maison (fuite d’eau, nid d’abeilles…) et peut faire intervenir des professionnels. Il peut intervenir lorsque la personne est présente à domicile (le cas des personnes âgée ou fragilisées).
  • L’assistant administratif accompagne les personnes dans l’écriture de lettre, de dossier, il récupère le courrier, le classe. Il peut aider à remplir des formulaires (cerfa, urssaf, impôts…).

Ce guide vous a-t-il été utile ?

4.7/5 - (15 avis)

Suivez-nous :-)