0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Retraite & Patrimoine

CNAV : des erreurs dans le calcul des pensions

Rédaction : Thomas Lacroux - Mise à jour : 21 mai 2021 à 12h31
Erreur de calcul des pensions en 2020

À la lumière du dernier rapport publié par la Cour des comptes ce mardi 18 mai, de nombreuses erreurs de calcul à la défaveur des retraités démontrent une faille au niveau des caisses de retraite. Il y a cinq ans, ce même rapport pointait de mauvais calculs dans un dossier sur neuf et l’an dernier, une pension sur sept était concernée. Ce chiffre ayant évolué, la Cour des comptes dénonce une perte de la fiabilité des méthodes de calcul par les régimes de la Sécurité sociale.

 

La Cour des comptes épingle à nouveau la CNAV

Le régime général de la Sécurité sociale et la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) sont, d’après le rapport publié, les principaux concernés par ces erreurs de calcul qui atteignent aujourd’hui le seuil d’un dossier sur six.

Dans 75 % des cas, le retraité concerné y perd et décède sans jamais avoir eu connaissance d’une quelconque erreur. Pourtant ces défauts de calcul constituent en moyenne une perte de 554 € par an pour les personnes concernées. Dans certains cas, le préjudice peut même représenter jusqu’à 1000 € de manque à gagner.

Le vieillissement de la population et l’augmentation croissante des dossiers à traiter pourrait expliquer l’augmentation de ces erreurs. Par ailleurs, la crise sanitaire ayant fortement impacté le fonctionnement de l’administration, les caisses auraient pris un retard conséquent sur le traitement des dossiers en cours et à venir.

 

Des litiges de plus en plus fréquents

De nombreux témoignages similaires de retraités sont parvenus à Bonjour senior. Les seniors mettent en avant la complexité du système et leurs difficultés pour comprendre le calcul de leurs droits. En cas de problème, difficile d’obtenir une réponse voire même de trouver un interlocuteur pour démêler le situation, notamment en raison de la dématérialisation des services.

En cas d'erreur ou de litige, il est conseillé de se rapprocher de sa caisse de retraite (CNAV, MSA, Agirc-Arrco, CNRACL…) afin d’exposer la situation par mail ou lors d’un rendez-vous avec un conseiller. Si les réponses apportées ne permettent pas de résoudre le problème, il est possible de contester la décision et de recourir à un médiateur afin de tenter de solutionner le problème à l’amiable.

Le 20 mai, le président d’honneur de la Fédération nationale des associations de retraités, Roger Barrot, a réagi sur France info : « C’est récurrent et ce n’est pas une surprise. Je vois ça toutes les années puisque je suis les rapports de la Cour des comptes». L’association dénonce depuis plusieurs années la complexité du système sans progrès notable. Les membres du gouvernement en charge du dossier promettent cependant une amélioration visible dès 2021. Affaire à suivre donc.

Suivez-nous :-)