MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Santé & Vie pratique

Alzheimer, des objets connectés pour faciliter le quotidien

Rédaction : Aline Garcia - Mise à jour : 03 septembre 2019 à 16h18
les objets connectés pour lutter contre alzheimer

Aujourd’hui en France, plus de 900 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. L’allongement de l’espérance de vie et l’arrivée des baby-boomers à l’âge de la retraite ne font qu’augmenter les chiffres prévisionnels. Le nombre de malades devrait atteindre les 1,8 million d’ici à 2050.

Altérant les fonctions cognitives de manière irréversible, cette démence s’accompagne de nombreux désagréments : pertes de mémoire, troubles du langage et du comportement, difficultés à se situer dans l’espace et le temps…

De nombreux outils ont été développés pour répondre aux problématiques auxquelles sont confrontés les malades d’Alzheimer ainsi que leurs proches. Ces objets ont vocation à sécuriser les patients et à faciliter leur quotidien. Retour sur les différents troubles inhérents à cette pathologie ainsi que leurs solutions connectées :

 

Répondre aux problèmes de perte de mémoire

Les pertes de mémoire constituent le problème central rencontré par les malades d’Alzheimer en particulier en début de maladie. Penser à des actes simples du quotidien comme prendre son traitement, sa douche ou même se nourrir devient  chaque jour de plus en plus difficile.

Pour améliorer la vie courante des malades, il existe des objets simples et efficaces permettant d’éviter les oublis :

  • Le pilulier connecté : Programmé pour une prise régulière, le pilulier connecté dispose d’un système d’alerte pour le malade, mais aussi pour les aidants ou le personnel soignant qui se déclenche en cas d’oubli.
    Certains piluliers enregistrent l’historique des traitements et des prises afin d’apporter au médecin traitant des informations essentielles au suivi du patient.
  • Le verre connecté  : Conçu pour lutter contre la déshydratation, ce « verre intelligent » s’allume pour rappeler à son propriétaire de boire. Étant capable de distinguer si le contenu a été renversé ou vidé, cet accessoire permet également de comptabiliser la quantité d’eau bue dans la journée.
  • La montre connectée : Certaines montres connectées sont spécialement développées pour les personnes atteintes d’Alzheimer ou de pathologies apparentées. Elles permettent au détenteur de l'objet de bénéficier du rappel quotidien des tâches à réaliser : se doucher, se nourrir, boire de l’eau, le prochain rendez-vous etc. Disposant souvent d’une fixation spéciale anti-arrachage pour éviter que le malade ne le retire, cet outil est programmé par le proche aidant.

 

Localiser un proche égaré

Souvent sujets aux déambulations, il arrive fréquemment que les malades d'Alzheimer se perdent autour de leur domicile ou dans leur quartier. Plusieurs équipements permettent de sécuriser les allers et venues des personnes et de rassurer leurs proches :

  • Les outils de téléassistance : Utile pour sécuriser les personnes dépendantes, la téléassistance permet de signaler rapidement la survenue d’un problème. Équipé d’un bouton d’alerte, l’objet connecté –pendentif, collier, bracelet, montre, porte-clé– opère une mise en relation immédiate entre le malade et ses proches ou le corps médical. Certains dispositifs sont équipés d’un système d’alerte intelligent qui s’active en cas d’activité inhabituelle ou inquiétante : chute de la personne, sortie de la zone (domicile), égarement…
  • Les chaussures connectées : Chaussures, semelles, chaussettes, il existe aujourd’hui de nombreux accessoires connectés, très discrets, à porter aux pieds. Ces outils permettent de géolocaliser en temps réel le patient lors de ses déplacements.
    Certains équipements sont capables d’identifier une chute afin d’envoyer instantanément une alerte avec géolocalisation.
  • Les smartphones : Plusieurs modèles de smartphones sont spécialement conçus pour les seniors. L'interface est simplifiée et les éléments dont une personne âgée a réellement besoin –appels, alertes, plan, rappels…– sont mis en avant.
    Par ailleurs, la configuration d’un smartphone classique peut permettre de localiser en temps réel son proche en cas d’égarement.
  • La montre connectée  : Certaines montres connectées sont équipées de GPS, de capteurs de chutes et permettent d’enregistrer des données de santé en temps réel –rythme cardiaque, pression artérielle, oxygène dans le sang–. L'objet permet de géolocaliser son proche et d’envoyer des alertes en cas d’activité inhabituelle –accélération du rythme cardiaque, sortie du périmètre de sécurité défini…–.
    Certains modèles disposent également d’un bouton d’alerte de téléassistance.

 

Pour stimuler le cerveau et les fonctions cognitives

Exercer une activité intellectuelle aide à retarder l’évolution de la maladie d’Alzheimer. De nombreuses applications en ligne proposent des jeux et exercices ludiques pour stimuler sa mémoire et ses facultés cognitives :

  • Les applications de prévention : Stimuler la mémoire au quotidien permet de ralentir la progression de la maladie et participe à « muscler » le cerveau. Les jeux de logique, de stratégie, ceux qui demandent attention et concentration peuvent également être joués en famille.
  • Les applications adaptées  : Spécialement conçues pour les patients atteints de troubles cognitifs  –AVC, Alzheimer, Parkinson, démences– avec l’aide de professionnels de santé. Quizz de culture générale, calcul mental, jeux de mémoires, des différences, de rapidité... ces exercices ludiques sont conçus pour jouer seul mais aussi avec son aidant.
    Certaines plateformes permettent d’enregistrer les résultats, de suivre les évolutions et de fixer des objectifs.

À noter :  De nombreux jeux de société classiques  –Trivial Poursuit, Scrabble– se révèlent également idéals pour stimuler la mémoire.

Suivez-nous :-)