MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Retraite & Patrimoine

Réforme des retraites, donnez votre avis

Rédaction : L'équipe de rédaction - Mise à jour : 05 décembre 2019 à 10h21
Réforme des retraites votre avis

Grand changement de vie, le départ en retraite implique de revoir nos habitudes, de s’adapter à un autre rythme et pour certains, de faire face à la peur de la solitude et de la pauvreté. Il n’est pas toujours simple de suivre et de comprendre les changements et les nouvelles lois autour de la retraite. Pouvons-nous avoir confiance en l’avenir de notre système ? Avons-nous suffisamment d’informations sur nos droits avant d’entreprendre ce changement de vie ?
En ce jour de mobilisation nationale, retour sur la réforme des retraites et la consultation citoyenne en cours.

 

Construire un système plus simple et plus juste

À ce jour, la multiplicité des règles et la complexité des calculs lorsque l’on relève de plusieurs statuts (salarié, indépendant, fonctionnaire…) constitue une réelle contrainte pour évaluer ses droits à la retraite. Notre système complexe est générateur d’injustices et pénalise les mobilités professionnelles. La création d’un système universel de retraite a vocation à simplifier et à garantir l’égalité pour tous. Il s’agit d’accompagner et de faciliter les mobilités administratives au lieu de raisonner en termes de statut et de carrière. Le parti-pris par les pouvoirs publics est le suivant : chaque euro cotisé donnera des droits identiques, quel que soit le statut dont on dépend.

Dans le cadre d’une réforme globale, il est toutefois difficile de satisfaire tout un chacun, chaque cas restant unique. L’essentiel est de conduire à une égalité tout en respectant le besoin et les attentes des personnes qui ont travaillé toute leur vie afin de pouvoir profiter dignement de la retraite. Une consultation citoyenne mise en place depuis plusieurs mois permet d’obtenir un retour et des suggestions pour satisfaire le mieux possible l’ensemble de la population.

 

Comprendre la réforme des retraites

Porté par les conclusions du rapport Delevoye, le projet du gouvernement est de passer d’un système fondé sur le statut professionnel à un régime universel à points. Outre la simplification administrative, l’objectif est de mieux accompagner les personnes dont les parcours sont marqués par une succession d’activités exercées sous différents statuts. Le nouveau système de retraite devrait voir le jour à l’horizon 2025. Pour les personnes nées à partir de 1963, voici les changements annoncés dans le rapport du haut-commissaire aux retraites :

  • L’âge de départ en retraite : L’âge légal de départ à la retraite envisagé est de 62 ans pour tous –sauf pour certains métiers spécifiques (policiers, militaires…)– et de 64 ans è taux plein, avec système de décote surcote. Il ne serait plus donc nécessaire d’attendre 67 ans pour partir à taux plein lorsque l’on est arrivé tardivement sur le marché du travail. Afin que la possibilité d’un départ anticipé ne disparaisse pas, le compte pénibilité devrait être ouvert aux fonctionnaires et salariés des régimes spéciaux. C’est aussi le cas pour les personnes atteintes d’un handicap ou se trouvant en situation d’invalidité.
  • Les cotisations retraite : Un taux de cotisation unique de 28,12 % serait mis en place pour les salariés du privé et du public, exception faite des indépendants et statuts libéraux qui conserveraient un barème spécifique.
  • Le rendement du point retraite : Harmonisé pour tous –5,50 % à taux plein– le rendement du point retraite laisse augurer une baisse du niveau des pensions.
  • La majoration pour les enfants : Une majoration automatique de points de 5 % dès le premier enfant est envisagée pour la mère. Le couple pourrait toutefois demander à partager cet avantage ou à l’accorder au père seul.
  • La pension de réversion : La pension de réversion devrait permettre au survivant de toucher 70 % des revenus du couple encore marié avant le décès du conjoint.
  • Le cumul emploi-retraite : Exercer une activité sans montant plafonné devrait être possible à partir de l’âge de départ à taux plein, soit 64 ans, et devrait permettre d'acquérir de nouveaux droits à la retraite, ce qui n’est actuellement pas le cas.

Afin de faire face à l’évolution de la société, notre système doit s’adapter et évoluer. Avec une espérance de vie qui augmente et l’arrivée des baby-boomers à l’âge de la retraite, le fonctionnement actuel est mis à mal.

Prendre sa retraite à quel âge et sous quelles conditions ? Quels droits accorder aux conjoints en cas de décès ? Quelle solidarité avec les plus faibles revenus ? Quelle prise en compte du handicap et des aidants familiaux dans la retraite ? Comment améliorer la couverture retraite dans le cadre des nouveaux statuts de travailleurs ?

 

Le calendrier de la réforme des retraites

Retrouvez les grandes dates de la réforme :

  • Été 2018 : Lancement d'un dialogue avec les partenaires sociaux et d'une consultation citoyenne sur les attentes des français et les objectifs du système universel de retraites
  • Été 2019 : Les attentes des français sont remises au Premier ministre
  • Septembre 2019 : Concertation avec les partenaires sociaux et consultation citoyenne sur les retraites
  • Fin 2019 : Fin de la consultation et restitution de la consultation citoyenne sur les retraites
  • Été 2020 : Vote de la loi au Parlement

 

Donnez votre avis sur la réforme des retraites

L’avenir se décidant ensemble, pour construire un projet tenant compte de l’opinion de tous, il vous reste encore quelques jours pour donner votre avis sur la réforme des retraites via le site https://participez.reforme-retraite.gouv.fr/

Suivez-nous :-)