0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Marc Waller - Mise à jour : 16 octobre 2018 à 20h01
4.4 (36) - Temps de lecture estimé à : moin d'une minute

Financer des travaux pour vieillir chez soi avec l'Anah

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) est un établissement public qui vise à améliorer le parc de logements privés anciens afin de réduire les inégalités sociales et territoriales.

Outre des aides à la rénovation, l’isolation thermique et la réhabilitation de l’habitat indigne, cet organisme propose une aide financière spécifique pour adapter son logement. L’aide « Habiter facile » permet de financer des travaux d’adaptation du logement nécessaires au maintien à domicile. 

Qui peut bénéficier de l'aide Habiter facile de l'Anah ?

Les conditions pour prétendre aux aides de l’Anah

L’aide Habiter facile de l’Anah est destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux syndicats de copropriété pour les parties communes.

Pour bénéficier de cette subvention, le bénéficiaire doit remplir un certain nombre de conditions :

  • Être âgé de plus de 60 ans ou se trouver en situation de handicap, 
  • Être propriétaire occupant (résidence principale) ou locataire du parc privé (avec l’accord de son propriétaire).
  •  Les travaux doivent être réalisés par une entreprise agréée RGE (label Qualibat, Handibat, Silverbat…).
  • Ne pas dépasser un seuil de de ressources.

Bon à savoir : En fonction du département de résidence, certaines Anah demandent également au senior de présenter une perte d’autonomie de GIR 1 à 4 évaluée via la grille AGGIR.

 

 

Quel est le plafond de ressources Anah en 2022 ?

Nombre de personnes par ménage Plafond de ressources 2022 pour la Province
  Ressources
modestes
Ressources très modestes
1 19 565 € 15 262 €
2 28 614 € 22 320 €
3 34 411 € 26 844 €
4 40 201 € 31 359 €
5 46 015 € 35 894 €
Par personne supplémentaire  + 5 797 € + 4 526 €

 

Nombre de personnes par ménage Plafond de ressources 2022  pour l’Ile de France
  Ressources
modestes
Ressources très modestes
1 25 714 € 21 123 €
2 37 739 € 31 003 €
3 45 326 € 37 232 €
4 52 925 € 43 472 €
5 60 546 € 49 736 €
Par personne supplémentaire + 7 613 € + 6 253 €

Quels sont les travaux pris en charge par l'Anah ?

L’aide Habiter facile permet de la prise en charge des travaux suivants :

► Les travaux d’adaptation du logement en raison du vieillissement.

► Les travaux d’accessibilité d’un logement en raison d’une situation de handicap.

Concrètement, il peut s’agir :

  • Du remplacement d’une baignoire par une douche PMR
  • De l’implantation d’une baignoire handicapé,
  • De l’installation d’un fauteuil monte-escalier ou d’un monte-escalier debout,
  • De l’installation d’une plateforme élévatrice PMR,
  • De la mise en place d’un ascenseur privatif,
  • L’élargissement de portes et d’ouvertures afin de permettre le passage d’un fauteuil roulant,
  • De l’aménagement de WC adaptés au handicap,
  • De la pose d’un siège de douche ou d’autres équipements dédiés aux PMR (Personne à Mobilité Réduite),
  • De l’installation de volets roulants électriques.

Tout type d’aménagements lourds ou légers permettant d’assurer l’accessibilité et l’autonomie des seniors et des personnes handicapées est éligible à l’aide Habiter facile de l’Anah.

Dossier Anah : comment faire sa demande d'aide ?

Pour faire votre demande d’aide, il est nécessaire de prendre contact avec l’antenne départementale de l’Anah dont vous dépendez ou de vous inscrire sur le site monprojet.anah.gouv.fr.

Un opérateur professionnel (Soliha, ergothérapeute…) vous accompagne dans vos démarches et vous aide à monter le dossier Anah. Vous devrez à ce titre fournir les documents suivants :

  • Le formulaire Anah pour l’aide Habiter facile,
  • Un titre de propriété ou une attestation immobilière,
  • Le dernier avis d’imposition.

Si l’Anah dont vous dépendez exige un critère de perte d’autonomie, les personnes de plus de 60 ans devront également fournir une évaluation de perte d’autonomie (grille AGGIR) réalisée par un professionnel médical ou paramédical.

Selon que vous vous trouviez en perte d’autonomie ou en situation de handicap, il faudra joindre l’un des documents suivants :

  • La notification de décision d’attribution d’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie),
  • Un justificatif de handicap : Décision d’attribution de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé),
  • La photocopie de votre carte d’invalidité,

Le dossier devra également comprendre des éléments permettant de justifier le projet d’adaptation :

  • Un justificatif attestant du besoin (évaluation de domicile par un ergothérapeute ou diagnostic PCH (Prestation de Compensation du Handicap)
  • Un plan ou une esquisse du projet,
  • Plusieurs devis permettant de vérifier la faisabilité et de chiffrer le projet.

Quel est le montant de l'aide Habiter facile de l’Anah ?

Le montant de la subvention allouée par l’Anah dépend du plafond de revenus du demandeur.

Pour les personnes aux ressources modestes, la prise en charge est 35 % du montant hors taxe des travaux d’adaptation du logement dans la limite de 7 000 €.

Pour les personnes aux ressources très modestes, la prise en charge  est 50 % du montant hors taxe des travaux d’adaptation dans la limite de 10 000 €.

La subvention sera attribuée une fois les travaux réalisés, suite à la transmission de l’ensemble des factures.  Les foyers très modestes peuvent toutefois prétendre à une avance pour le commencement des travaux.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Anah.

Ce guide vous a-t-il été utile ?

4.4/5 - (36 avis)

Suivez-nous :-)