0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Être rappelé
icon book Retraite & Patrimoine

Hausse des pensions de retraite en 2024 : Montant et calendrier

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 22 janvier 2024 à 09h05

Temps de lecture estimé à : moins d'une minute

Hausse des pensions 2024

En 2024, les retraités du secteur privé sont concernés par plusieurs augmentations.
Afin de s’ajuster à la hausse de l’inflation les pensions de base que les pensions complémentaires Agirc-Arrco bénéficient de plusieurs hausses.

Quel montant et quelles dates ?

 

Augmentation de 5,3 % des pensions de retraite de base

Au 1er janvier 2024, les pensions de retraite de base ont été réévaluées de 5,3 %. Cette revalorisation, dictée par la progression de l’indice des prix à la consommation, est inscrite dans le Code de la Sécurité sociale et fait suite à une augmentation plus modeste de 0,8 % en janvier 2023.

Effective début février, pour le versement de la pension de janvier, Cette hausse va profiter à environ 14 millions de retraités affiliés à divers régimes tels que la CNAV et les Carsat, le SRE, la CNRACL ou la CNAVPL.

Des groupes spécifiques tels que les bénéficiaires de pensions de réversion, l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) sont également concernés.
Dépendant d’un régime autonome, les pensions de retraite de base des avocats, gérées par la Caisse nationale des barreaux français (CNBF), ne sont pas incluses dans cette revalorisation, car elles dépendent d'un régime autonome.

 

Les pensions complémentaires Agirc-Arrco revalorisées en novembre 2024

En novembre 2023, la valeur du point Agirc-Arrco avait lui aussi connu une hausse de 4,9 %. Il faudra donc patienter jusqu’à novembre prochain pour assister à la prochaine revalorisation des pensions complémentaires. Cette hausse devrait toutefois être impactée d’une baisse de 0,4 point en deçà du niveau de l’inflation et ce, jusqu’en 2026.

La prochaine augmentation attendue des retraites complémentaires du privé sera donc théoriquement de 4,6 %, sauf si les finances du régime permettent un meilleur ajustement. Cette revalorisation a un impact significatif sur les 13 millions de retraités du secteur privé, tant cadres que non-cadres.
Rappelons également la fin du malus Agirc-Arrco acté en décembre dernier.

Ces augmentations reflètent les efforts pour adapter les pensions de retraite à l'inflation et soutenir le pouvoir d’achat des seniors dans le contexte économique actuel.

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.4/5 - (171 avis)

Actualités sur le même thème

France Travail réclame des trop-perçus à de nombreux retraités

L’ASPA : le minimum vieillesse pour les seniors modestes

Droits de succession : que faire quand on ne peut les payer ?

Pension complémentaire : Augmentation ou diminution au 1er mars ?

Abonnez vous à la newsletter Recevez toutes les actus Bonjour Senior