0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Habitat & Sécurité

Quelles aides pour installer un monte-escalier en 2023 ?

Rédaction : Claire Viel - Mise à jour : 21 novembre 2022 à 10h32
4.5 (28) - Temps de lecture estimé à : 6 minutes
Aides monte-escalier 2023

Solution d’accessibilité, le monte-escalier permet de soutenir le maintien à domicile des seniors en perte d’autonomie. Ce fauteuil monté sur rail permet de transporter une personne à mobilité réduite (PMR) le long d’un escalier, en toute sécurité.

Conçu sur-mesure, ce dispositif s’adapte à tout type d’escalier pour un prix compris entre 3 000 et 10 000 €.

Plus facile à implanter, le monte-escalier droit est moins cher qu’un monte-escalier tournant. Il est également possible d’installer un monte-escalier extérieur résistant aux intempéries pour un tarif un peu plus élevé. Toutefois le nombre de marches étant généralement moindre pour accéder à son domicile, le montant de ce dispositif reste abordable.

Plusieurs aides financières permettent par ailleurs de réduire le coût d’installation d’un monte-personne pour l'année 2023.

Bon à savoir : Pour les espaces exigus, il existe également le monte-escalier debout permettant de monter les marches en position debout.

 

L’aide de l’Anah pour un monte-escalier

Conditionnée par un niveau de ressources qualifié de « modeste » ou « très modeste », l’aide Habiter facile de l’Anah offre de prendre en charge de 35 à 50 % du coût d’un monte-escalier.

Destinée aux personnes âgées de plus de 60 ans ou aux personnes en situation de handicap, cette subvention vise à soutenir le maintien à domicile des propriétaires ou locataires (avec l’accord écrit de leur bailleur) d’un logement du parc privé construit il y a plus de 15 ans.

Bon à savoir : En fonction des départements, certaines Anah ne prennent pas en compte le critère d'ancienneté du logement pour les questions d'accessibilité. Les logements construits plus récemment peuvent ainsi bénéficier de l'aide.

 

Consulter les plafonds de ressources Anah en 2023

 

Le crédit d’impôt 2023 pour installer un monte-escalier

Les travaux d’accessibilité pour personnes âgées ou handicapées réalisés jusqu’au 31 décembre ouvrent droit à un crédit d’impôt maintien à domicile.

Cette aide fiscale permet de prendre en charge 25 % du coût d’achat et d’installation d’un monte-escalier électrique, d’un ascenseur privatif ou d’une plateforme PMR dans la limite de 5 000 € pour une personne vivant seule et de 10 000 € pour un couple.

Sont éligibles, les propriétaires, les locataires ou les personnes hébergées à titre gratuit, sous réserve qu’il s’agisse de leur résidence principale.

Pour prétendre au crédit d’impôt, il est nécessaire de déclarer le montant des travaux réalisés sur son avis d’imposition 2022 et de joindre une facture détaillée de l’entreprise qui a fourni et installé l’équipement.

 

La TVA réduite à 5,5 % pour les monte-personnes

Afin de soutenir l’autonomie des personnes handicapées, un taux de TVA de 5,5 % s’applique aux travaux d’amélioration et d’aménagement de l’habitat ainsi qu’aux équipements permettant l’accessibilité des PMR.

Cette TVA réduite concerne les logements achevés depuis au moins 2 ans et est accessible aux propriétaires comme aux locataires en situation de handicap disposant d’un accord écrit de la part de part de leur bailleur pour réaliser les travaux d’adaptation.

 

L’APA : une aide pour les personnes en perte d’autonomie

Lorsqu’une perte d’autonomie est médicalement constatée chez une personne de plus de 60 ans, le conseil départemental octroie une aide spécifique : l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) et élabore un plan d’aide personnalisé.

Le montant de l'APA montant dépend du niveau de ressources et du degré d’autonomie du bénéficiaire, évalué grâce à la grille AGGIR.

Cette aide à l'autonomie permet de financer des aides techniques (déambulateur, lit médicalisé, fauteuil roulant…), de l’aide à domicile ainsi que des adaptations du logement telles que l’installation d’un siège monte-escalier.

 

La PCH : Une aide la MDPH pour l’accessibilité

Aide destinée à financer l’aide humaine, technique, animalière ainsi que l’aménagement du logement des personnes en situation de handicap, la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est attribuée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Depuis le 1er janvier 2022, les travaux supérieurs à 1 500 € sont remboursés à hauteur de 50 % dans la limite de 10 000 € pour une période de 10 ans. Il est dans ce cadre possible de bénéficier d’une prise en charge pour l’implantation d’un fauteuil monte-escalier.

 

Financer un monte-personne avec sa caisse de retraite

Afin de soutenir le maintien à domicile, plusieurs caisses de retraite du régime général (Carsat, MSA, Sécurité sociale des indépendants) proposent une aide pour Bien vieillir chez soi.

En fonction de votre caisse de retraite, cette aide habitat offre une prise en charge pouvant aller jusqu’à 2 500 ou 3 000 € pour l’installation d’un monte-escalier électrique dans une résidence principale.

 

Les autres aides pour installer un fauteuil monte-escalier

Souscrire un prêt à taux réduit

Certains organismes proposent des prêts à taux réduit pour financer des travaux.

C’est notamment le cas de la CAF (caisse d’allocation familiale) qui permet de prendre en charge 80 % des dépenses pour rénover un logement dans la limite de 1 067,14 €. Il est nécessaire d’avoir au moins un enfant à charge pour y prétendre. Avec un taux de 1 %, cet emprunt doit être remboursé sur 36 mois.

Action Logement propose également un prêt travaux amélioration de 10 000 € qui permet entre autre d’adapter son logement aux personnes handicapées avec taux d’intérêt à 1 % remboursable sous 10 ans. Cet emprunt est destiné aux salariés propriétaires du secteur privé.

 

Les aides des collectivités territoriales

En fonction de votre lieu de résidence, les collectivités territoriales (commune, département, région) peuvent participer au financement d’un monte-personne. Il est recommandé de prendre contact avec la Mairie, le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) afin de vérifier les dispositifs existants et leurs conditions d'éligibilité.

 

La mutuelle

Certaines complémentaires santé, on pense notamment aux mutuelles seniors, offrent une prise en charge pour prévenir les chutes et adapter le logement au vieillissement. 

 

MaPrimeAdapt' toujours en attente

Il faudra toutefois encore patienter 1 an pour bénéficier de Ma Prime Adapt, l'aide pour adapter le logement des personnes âgées annoncée par Jean Castex en septembre 2021. Cette subvention devrait en effet être effective au 1er janvier 2024.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

4.5/5 - (28 avis)

Suivez-nous :-)