MENU

09 72 38 55 33 Service & appel gratuits

A A A
Sommaire Sommaire
Publié le : 09 juin 2020 - Dernière mise à jour le : 23 septembre 2020

Présentation

Destiné aux escaliers comportant des courbes ou des virages, le monte-escalier tournant permet de déplacer une personne à mobilité réduite ou un senior en perte d’autonomie.

Permettant de gravir plusieurs étages sans efforts, ce dispositif s’adapte à différentes configurations d’escalier.

 

Les différents types d’escaliers tournants

Les fauteuils élévateurs tournants s’adaptent sur plusieurs types d’escaliers :

  • L’escalier tournant classique : Équipé d’un ou plusieurs quarts tournants, ce type d’escalier tournant peut également présenter des paliers. L’escalier 1/4 tournant comporte un angle à 90°, le 2/4 tournant possède lui deux angles à 90° et le 3/4 tournant est équipé de trois virages en angle droit. On trouve également le 1/2 tournant qui présente deux volées en angle de 180°.
  • L’escalier en colimaçon : Composé d’une volée de marches enroulées autour d’un pilier central, cet escalier possède une structure hélicoïdale.
  • L’escalier courbe : Privilégiant l’esthétique, l’escalier courbe suit la courbure d’une ligne arrondie avec un angle qui lui est propre. Prenant généralement place dans les habitations de standing, il allie design et praticité.

Dans chaque cas, il est nécessaire d’adapter le rail et le monte-escalier à la configuration de l’escalier et de l’architecture du domicile.

 

Les caractéristiques du monte-escalier tournant

Si elle s’avère possible pour la majorité des escaliers tournants classiques, l’installation d’un fauteuil élévateur se révèle plus ardue dans le cas d’un escalier courbe ou en colimaçon. Une largeur minimale de 63 cm est requise pour mettre en place le rail et la chaise. Plus technique et plus complexe à déployer qu’un dispositif linéaire, le monte-escalier tournant requiert une installation sur-mesure. Un technicien pourra dans un premier temps réaliser une étude de faisabilité afin de vous indiquer si l’installation est possible, avant de vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Conçu pour s’adapter à plusieurs virages et paliers, il est possible de faire courir une chaise montante courbe sur plusieurs étages. Généralement positionnés en début et fin de course, plusieurs points de charges permettent d’alimenter les batteries de l’appareil. Il est possible d’ajouter un chargeur supplémentaire, au niveau d’un palier intermédiaire par exemple, afin de maintenir l’équipement constamment en charge lorsqu’il est inutilisé. En cas de défaut de batterie ou de panne de courant, une alerte sonore prévient les utilisateurs. Pour plus de sécurité, une clé permet de verrouiller le fauteuil lorsque l’on ne s’en sert pas.

Équipées d’un fauteuil adapté, d’accoudoirs ergonomiques et d’un repose-pied, les chaises élévatrices tournantes vous déplacent avec confort. Certains modèles permettent de rabattre ces éléments afin de libérer de l’espace lorsque le monte-personne se trouve à l’arrêt. Pour un déplacement agréable et sécurisé, une sangle vous maintient en place et la vitesse de la chaise est limitée par une norme de 0,15 m par seconde. Le siège pivote dans les virages ainsi qu’en fin de course, si nécessaire, afin de permettre une installation ou une sortie plus aisée du monte-escalier. Un système de télécommande permet d’appeler l’appareil depuis chaque palier et un joystick assure les montées et les descentes.

 

Combien coûte un monte-escalier tournant ?

Devant s’adapter à plusieurs virages et nécessitant du sur-mesure, le monte-escalier tournant affiche un coût plus élevé qu’un monte-personne suivant sa course sur un escalier droit.

Pour un comparatif des meilleures marques de monte-escalier, il est souhaitable de demander plusieurs devis auprès des professionnels du secteur.

Voici une fourchette moyenne de prix :

Monte-escalier tournant Entre 7000 et 9 000 €
Retour à Habitat & Sécurité
Suivez-nous :-)