0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
4.6 (10)

Un appareil auditif est un dispositif technique fragile et onéreux. Bénéficiant d’une garantie légale de 4 ans, il est recommandé de souscrire une assurance en complément afin de couvrir certains risques spécifiques.

 

Quelle garantie pour un appareil auditif ?

Dispositif indispensable pour assurer une qualité de vie aux personnes présentant une perte d’audition, les prothèses auditives bénéficient de plusieurs avancées depuis la réforme du 100 % Santé.

 

Une garantie légale de 4 ans pour un appareil auditif

Depuis 2019, la garantie légale de conformité de vos prothèses auditives est valable pour une durée de 4 ans, là où auparavant, vos appareils n’étaient couverts que 2 ans. Incluse dans le prix de vos prothèses auditives, cette garantie constructeur permet de prendre en charge plusieurs avaries :

  • Une panne ou un dysfonctionnement de votre appareillage auditif,
  • Les petites réparations,
  • La réparation de pièces électroniques défectueuses.

 

Les autres garanties d’une audioprothèse

La garantie pour vice caché

La garantie des vices cachés permet de prémunir le consommateur en cas de défaut de fabrication non visible lors de l’achat de l’appareil auditif.

Dans ce cas de figure, l’acheteur est en mesure de demander un remboursement total ou partiel dans la limite d’un délai de 5 ans après achat, avec cependant un laps de temps maximal de 2 ans entre la découverte du défaut et la mise en œuvre de cette garantie.

 

La prise en charge de la sécurité sociale

Grâce à la réforme du 100 % Santé, les appareils auditifs de classe 1 sont intégralement pris en charge par la Sécurité sociale. Plus chères, les prothèses de classe 2 peuvent être complètement couvertes grâce à votre complémentaire santé. Il est à ce titre  recommandé de bien comparer les offres des mutuelles seniors lorsque vous souhaitez vous appareiller.

Attention : Il est nécessaire de patienter 4 ans avant de renouveler la prise en charge de vos aides auditives par l’Assurance maladie. Il est donc important de prendre en compte le risque encouru en cas de casse, de perte ou de vol. Si vous égarez ou endommagez vos prothèses dans les 4 ans suivant leur achat, et que vous n'êtes pas assuré, vous devrez racheter un appareillage à vos frais.

 

Les dommages couverts par votre assurance habitation

Certains particuliers bénéficient d’une couverture pour les dommages causés à leur prothèses auditives grâce à leur assurance multirisque habitation (MRH). Perte, vol, dégât des eaux, incendie, les garanties couvertes sont toutefois susceptibles de varier en fonction du contrat souscrit.

Avant de souscrire une assurance pour ses appareils auditifs, il convient donc de vérifier les clauses de son contrat d’assurance habitation ou de poser la question à son assureur, d’autant plus que cette garantie n’est pas systématique.

 

Faut-il assurer ses appareils auditifs ?

Si le dépannage ou les défauts de fonctionnement sont couverts par la garantie constructeur, il est opportun d’assurer ses aides auditives notamment contre les risques de perte, de vol ou de bris.

 

Perte, vol, casse : quelle assurance choisir pour ses prothèses auditives ?

Dispositif fragile, un appareil auditif peut vite se briser en cas de choc ou d’accident. D’autre part, les pannes résultant d'une chute des prothèses dans l’eau (bain, douche, piscine…) ne sont pas couvertes par la garantie fabricant. C’est pourquoi, il est fortement recommandé d’assurer ses aides auditives contre ce type de dommage.

Le vol et la perte des audioprothèses et de leurs accessoires (piles, chargeurs…) peuvent également être pris en charge dans le cadre d’une assurance. La plupart des contrats proposent d’ailleurs d’assurer ses aides auditives contre l’ensemble de ces risques afin d’obtenir le remplacement ou le remboursement de ses prothèses en cas de perte, casse ou vol.

Souscrire ou non une assurance complémentaire pour son appareillage auditif doit être réfléchi en fonction de son budget et de son style de vie. Par exemple, le risque de perte est moins élevé pour les personnes sédentaires. En revanche, plus de risque de casse pour les sportifs ou les propriétaire de chat ou de chien...

 

Comment assurer ses prothèses auditives ?

Plusieurs solutions pour assurer un appareil auditif. Le plus simple est de s’adresser directement à son audioprothésiste ou à son centre d’audition afin de souscrire une assurance ou une extension de garantie pour ses prothèses auditives. Souvent moins cher qu'une assurance traditionnelle, ce type de contrat est également mieux adapté.

Le cas échéant, vous pouvez vous adressez à un assureur classique ou consulter les clauses de votre assurance habitation qui proposent bien souvent des garanties spécifiques pour ce type de risque.

 

Quel prix pour l’assurance d’un appareil auditif ?

Les tarifs d’une assurance pour appareil auditif varient en fonction des risques et du niveau de garantie souscris. Les prix oscillent entre 50 et 200 € en moyenne pour une durée de 4 ans.

Attention toutefois, de nombreux assureurs appliquent une franchise en fonction du risque couvert. Un taux de vétusté progressif (croissant au fil des ans) est en effet répercuté sur le remboursement de vos aides auditives en cas de sinistre (de 20 à 30 % de la valeur de la prothèse la 1ere année et jusqu'à 75 % la 4ème année).

Cette FAQ vous a-t-elle été utile ?

4.6/5 - (10 avis)

Suivez-nous :-)