0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU
Rédaction : Sylviane Lamant - Mise à jour : 18 mars 2022 à 16h13
4.4 (14) - Temps de lecture estimé à : moin d'une minute

Qu’est-ce qu’une maison de repos pour personnes âgées ?

La maison de repos gériatrique est une structure de soins relevant de la catégorie des établissements de soins de suite et de rééducation (SSR) qui est destinée aux personnes âgées polypathologiques dépendantes ou à risque de dépendance (SSR-PAP ou SSR gériatrique).

La maison de repos pour personnes âgées peut être de statut public ou privé ainsi que conventionnée ou non.

Quelles pathologies sont prises en charge en maison de repos senior ?

Spécialisées dans l’accueil des personnes âgées, ce type de maison de repos a vocation à prendre en charge des seniors –généralement âgés de plus de 75 ans– nécessitant des soins de suite et de rééducation. Les patients sont orientés dans ces établissements de soins suite à une hospitalisation mais peuvent également y être admis depuis le domicile ou leur structure d’hébergement (EHPAD, accueil familial…).

L’admission en SSR gériatrique est généralement associée à une polypathologie accompagnée d’une dépendance physique, d’un risque de décompensation et/ou des troubles cognitifs ou psychosociaux.

Il peut ainsi s’agir des suites d’une intervention chirurgicale, d’un cancer ou d’une affection médicale aigüe (AVCinfarctus…), de complications associées à une maladie chronique (troubles cardiovasculaires, hypertension, diabète…) ainsi que de toute pathologie liée à l’âge (Alzheimer, Parkinson…).

Le séjour en maison de repos pour senior peut être de court ou moyen terme, allant de quelques jours à plusieurs semaines, en hébergement à temps complet ou en accueil de jour.

Quelles sont les missions d’un SSR gériatrique ?

La maison de repos pour personnes âgées a pour mission principale la prévention de la dépendance et la réduction de ses conséquences. Ces répercussions peuvent être d’ordre fonctionnel, physique, cognitif, psychologique et/ou social. Les équipes médicosociales cherchent à limiter la perte de capacité de la personne âgée et de favoriser sa réadaptation.

Outre le suivi et l’adaptation éventuelle des traitements liés aux pathologies de la personne âgée, cette dernière bénéficie d’une prise en charge de ses fragilités liées à l’âge et d’un accompagnement en vue d’une rééducation et d’un retour autant que possible à l’autonomie.

Les actions qui sont entreprises portent sur la santé physique et psychologique du senior, en particulier après un épisode aigu, sa rééducation orthopédique et neurologique, sa stimulation sur le plan cognitif, le maintien de sa socialisation et, d’une façon générale, l’anticipation des conditions de sa réinsertion dans son environnement de vie habituel.

Quels professionnels en maison de repos gériatrique ?

Lors de l’entrée de la personne âgée au sein de l’établissement, un bilan global des besoins est établi par le personnel médical encadrant et un projet de soins individualisé est défini.

Outre des médecins spécialistes en gériatrie et en médecine physique et de réadaptation, de nombreux professionnels sont susceptibles d’intervenir : masseurs-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, orthophonistes, psychomotriciens, diététiciennes, assistantes sociales, auxquels s’ajoutent les équipes d’infirmiers et cadres de santé, d’aides-soignants, d’agents des services hospitaliers, ainsi que le personnel administratif.

Peut également être proposée à la personne âgée, à sa charge, l’intervention d’un pédicure, d’un coiffeur ou d’une esthéticienne.

Comment inscrire une personne âgée en maison de repos ?

Lorsque l’admission en maison de repos fait suite à une hospitalisation, c’est que celle-ci a été jugée nécessaire par le médecin de l’hôpital avant le retour au domicile. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de solliciter une prise en charge de l’Assurance maladie, le transfert du dossier se faisant directement sur la base du bulletin de situation.

En revanche, si la personne âgée vit à domicile, une demande d’entente préalable doit être adressée à la CPAM avec une prescription du médecin traitant ou d’un médecin spécialiste. L’accord de prise en charge est demandé lors de l’inscription en maison de repos.

Quelle prise en charge pour une maison de repos pour personnes âgées ?

Le prix de la maison de repos gériatrique, comme celui de tout établissement de soins de suite et de réadaptation, est un tarif journalier qui comprend : hébergement, restauration, soins d’hygiène, soins médicaux et traitements. Il diffère selon les établissements et plus élevé en secteur privé, en particulier pour les chambres simples dont le prix peut aller jusqu’à 200 € et plus.

Dans un établissement conventionné, la Sécurité sociale prend en charge le tarif journalier à 100 % lorsque le patient est atteint d’une ALD (affection longue durée). Le cas échéant, l’Assurance maladie couvre les frais à hauteur de 80 %.

Restent à la charge du patient :

  • Le forfait journalier de 20 € (en cas d’hospitalisation à domicile, ce forfait n’est pas perçu),
  • Le supplément chambre individuelle,
  • Les prestations dites de confort (TV, téléphone…).

Certaines complémentaires santé, en particulier les mutuelles seniors, peuvent en prendre en charge une partie si les garanties ont bien été prévues lors de la souscription du contrat. Il est donc important d’y veiller.

Ce guide vous a-t-il été utile ?

4.4/5 - (14 avis)

Suivez-nous :-)