MENU
Diminuer la taille de police Augmenter la taille de police
Rappel gratuit Rappel gratuit
Rédaction : Aline Garcia - Mise à jour : 20 septembre 2019 à 08h39

Introduction

Afin de mieux gérer sa situation d’aidant, il est important de s’informer sur la perte d’autonomie ou la maladie de son proche. Apporter son aide en toute connaissance de cause permet au couple aidant/aidé de bien communiquer et d’être mieux renseigné sur les aides disponibles ainsi que sur les démarches à effectuer. Un grand nombre de structures de soutien et plusieurs dispositifs d’aides et de formations vous accompagnent et vous apportent information et conseils éclairés. Retrouvez les principaux organismes qui accompagnent les aidants.

Le Centre Communal ou Intercommunal d’Action Sociale

Placé sous l’autorité du maire, le Centre Communal ou Intercommunal d’Action Sociale (CCAS ou CIAS) est un établissement public qui assure des actions de prévention et de développement social. L’institution propose de l’information ainsi qu’une assistance aux personnes rencontrant des difficultés sociales ou financières (personnes âgées, en situation de handicap ou de précarité, familles en difficulté…). La structure accompagne les demandeurs d’aides financières de type Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) à constituer leur dossier.

Le CCAS participe également à la gestion des EHPAD ainsi qu’à certains services à domicile. Enfin, ce point d’info locale anime des actions de prévention et de soutien (lutte contre l’isolement, maintien du lien social…) et vous aide à recueillir de l’information sur les structures et activités locales entre aidants et aidés (groupes de parole, sorties collectives…).

Le Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique

Apportant conseils, information, écoute et soutien face à la perte d’autonomie, le Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique (CLIC) accompagne les personnes âgées et leur entourage dans leurs démarches de demande d’aides financières et de services de maintien ou de retour à domicile après une hospitalisation.

Les plateformes d’accompagnement et de répit

Dédiées aux personnes assumant un rôle d’aidant, ces plateformes apportent de l’information, du soutien et proposent des solutions d’aide à domicile ponctuelles afin de s’accorder des temps de répit. Ces structures animent également des activités de groupe (sorties, groupes de parole…) et permettent de suivre des formations afin de mieux accompagner son proche malade ou handicapé.

Les Maisons Départementales des Solidarités

Gérées par les conseils départementaux dans le cadre de leurs missions d’action sociale, les Maisons Départementales des Solidarités (MDS) conseillent et accompagnent tout au long de l’année les usagers dans les champs de l’insertion sociale, de l’enfance, du handicap, des personnes âgées et de la dépendance.

À noter : Certains départements comme les Alpes-Maritimes ont mis en place des maisons départementales dédiées aux seules problématiques des seniors afin d’orienter et d’accompagner les personnes âgées et leurs proches dans leurs recherches et démarches administratives mais aussi en proposant des activités culturelles et sportives aux plus de 60 ans.

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) conseille et accompagne les personnes de moins de 60 ans en situation de handicap ainsi que leur entourage. Les personnes âgées peuvent toutefois s’adresser à la MDPH pour une demande de carte d’invalidité, de carte européenne de stationnement, de carte de priorité ou de Carte de Mobilité Inclusion (CMI), carte regroupant les avantages des trois cartes précédemment citées.

C’est également auprès de cette structure que l’on sollicite la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Cette allocation peut faire l’objet d’une demande jusqu’à l’âge 70 ans sous réserve que le handicap ait été reconnu avant 60 ans.

Les Maisons Départementales de l’Autonomie

Issue du rapprochement entre le conseil départemental et la MDPH, la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA) apporte conseil et support aux personnes âgées et aux personnes handicapés. Ce guichet unique permet également de déposer les demandes d’APA, de PCH, de CMI et d’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement).

Le conseil départemental

Chargé du versement de l’APA et de l’ASH, le conseil départemental a pour mission l’aider à l’autonomie des personnes âgées vivant sur son territoire. L’institution contrôle les services d’aide à domicile et d’hébergements spécialisés pour les seniors autonomes ou dépendants (résidences-autonomie, EHPAD).

C’est également le département qui délivre l’agrément d’accueillant familial destiné aux personnes souhaitant héberger des personnes âgées ou handicapées à leur domicile contre rémunération.

L’action sociale des caisses de retraite générale et complémentaire

Les caisses de retraite contribuent au soutien de leurs bénéficiaires en organisant des actions de prévention mais également en proposant de nombreuses aides aux personnes confrontées à une perte d’autonomie pour le maintien au domicile (prise en charge d’une partie des services d’aide à domicile), l’adaptation du logement, le déménagement dans un établissement adapté, le retour au domicile après une hospitalisation… Des aides sont également disponibles pour accorder des temps de répit aux aidants (accueil de jour, séjour de vacances).

Afin d’avoir plus d’informations sur le montant et les conditions d’attributions de ces aides, nous vous invitons à vous rapprocher de votre caisse.

Les associations de soutien aux aidants

De nombreuses associations ainsi que toute une série de groupes de parole accompagnent les aidants au niveau local et national. Présentes sur le terrain, ces structures offrent de l’écoute, de l’accompagnement, du soutien moral ainsi que la possibilité de rencontrer des personnes au parcours similaire. Plus à même d’appréhender les différentes problématiques de l’aide à la dépendance, ces associations représentent souvent une véritable bouffée d’oxygène pour les aidants.

Retrouvez les principales associations nationales d’aidants :

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune pour être informé sur les structures locales existantes qui accompagnent les aidants.

Suivez-nous :-)