0 805 543 098Service & appel gratuits

A A A
MENU

Les avantages fiscaux de la téléassistance

Si jusqu’en 2017, la téléassistance bénéficiait d’une réduction d'impôt, depuis le 1er janvier 2018, cette prestation, considérée comme un service à la personne, ouvre droit à un nouvel avantage fiscal accessible à l’ensemble des contribuables : un crédit d’impôt de 50 %

Si vous êtes imposable, cela signifie que vous pouvez bénéficier d’une remise de 50 % sur les sommes déclarées pour votre impôt sur le revenu.

Si vous n’êtes pas imposable, le Trésor public vous adressera un chèque ou un virement afin de vous rembourser la moitié du montant des sommes versées à votre prestataire de service.

 

Comment ça marche ?

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il est nécessaire de déclarer le montant dépensé au cours de l’année précédente sur sa déclaration de revenus (formulaire Cerfa 2042). On indiquera par exemple les sommes versées à son prestataire de service en 2021 lors de l’année 2022.

Les seniors déclareront ces sommes dans la case 7DB. Les aidants ayant souscrit une téléassistance pour un proche âgé de plus de 65 ans déclareront, quant à eux, le montant dans la case 7DL.

 

Cerfa 2042 : déclaration téléassistance aux impôts

Attention : Votre opérateur de téléassistance qui dispose d’un agrément Services à la personne doit vous transmettre une attestation fiscale justifiant les sommes déclarées au Trésor public.

 

Les plafonds du crédit d’impôt pour la téléalarme

Tout crédit ou réduction d’impôt est soumis à un plafonnement. Dans le cas de la téléassistance, le plafond varie en fonction de votre profil :

  • Si vous êtes une personne âgée de plus de 65 ans, le plafond est de 12 000 € par an. Ce seuil est majoré de 1 500 € pour chaque personne de plus de 65 ans vivant au sein d'un même foyer dans la limite globale de 15 000 € annuel.
  • Si l’un des membres du foyer perçoit une pension d’invalidité de 3e catégorie ou, le cas échéant, est titulaire d’une carte d’invalidité, le montant du plafond bascule à 20 000 €,
  • Les personnes âgées qui font appel à une aide à domicile en emploi direct bénéficient d’un plafond de 15 000 €.

Bon à savoir : Les sommes à déclarer en téléassistance et en service d’aide à la personne (aide à l’autonomie, aide au ménage, portage de repas ou garde de nuit) sont à renseigner dans la même case sur votre déclaration de revenus. Les sommes sont cumulées et sont donc limitées par les mêmes plafonds.

Suivez-nous :-)